Ouvrir le menu principal

L'Annonciation de San Martino alla Scala

fresque de Sandro Botticelli
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Annonciation (homonymie) et L'Annonciation (Botticelli).
L'Annonciation de San Martino alla Scala
Botticelli - Annunciation, 1481 (Uffizi).jpg
Artiste
Date
Type
Technique
Dimensions (H × L)
243 × 555 cm
Mouvement
Collection
Musée des Offices (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation

L'Annonciation de San Martino alla Scala est une peinture à fresque de Sandro Botticelli de 243 × 555 cm réalisée au printemps 1481 et conservée à la Galerie des Offices.

HistoireModifier

La peinture est destinée à la Chiesa di San Martino in Santa Maria della Scala de Florence pour l'entrée de l'église des pestiférés, en remerciement pour la fin de la peste de 1478 ; elle subit en 1624 de graves dommages dus à la transformation du lieu en atrium avec le retrait du tympan.

En 1920 sont décidés la séparation en deux parties, le détachement de la paroi et son transfert aux Offices.

Giovanni Battista Cavalcaselle l'attribue d'abord à Filippino Lippi, mais Herbert Percy Horne, avec toute la critique d'art, en définit définitivement l'auteur : Botticelli.

ThèmeModifier

L'Annonciation est un thème particulièrement développé chez Botticelli comme en témoignent et le nombre de ces tableaux et les variations du traitement du thème[1].

DescriptionModifier

Les éléments iconographiques de l'Annonciation sont tous présents : l'hortus conclusus de Marie, sa chambre et son lit, le livre, sa posture en surprise ; l'archange Gabriel arrivant dans la partie gauche de la composition ; la perspective ouverte vers le paysage et le jardin ; cette même perspective appuyée par le dallage sous les pieds de la Vierge, traité différemment sous les pieds de l'ange ; les pilastres et colonnes séparant les protagonistes...

AnalyseModifier

Comme quatre des sept Annonciations connues de Botticelli, celle-ci comporte un appareillage de colonnes s'interposant entre Gabriel et Marie, en symbolisation du Christ (Christus est columna)[1].

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Arasse cité en bibliographie.

BibliographieModifier

  • Citations nombreuses et analyses des Annonciations de Botticelli chez Daniel Arasse, L'Annonciation italienne, une histoire de perspective, Hazan, 1999.

Liens externesModifier