L'Île de Nim

Film américain sorti en 2008
L'Île de Nim
Titre original Nim's Island
Réalisation Jennifer Flackett
Mark Levin
Scénario Joseph Kwong
Paula Mazur
Mark Levin
Jennifer Flackett
Acteurs principaux
Sociétés de production Walden Media
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Aventures
Durée 96 minutes
Sortie 2008

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Île de Nim (Nim's Island) est un film américain d'aventures avec Jodie Foster réalisé par Jennifer Flackett et Mark Levin, sorti en 2008.

Il s'agit d'une adaptation d'un roman de Wendy Orr.

Une suite sous le titre L'Île de Nim 2 (Return to Nim's Island) a été diffusé en sur Hallmark Channel[1].

SynopsisModifier

Nim Rusoe, une fillette de 11 ans, vit avec son père scientifique sur une île isolée dans le Pacifique Sud, depuis la disparition en mer de sa mère qui était océanographe. Passionnée de romans d'aventures, son héros favori est Alex Rover, un explorateur aventurier, sorte d'Indiana Jones pour enfants, personnage qui se sort de toutes les situations les plus désespérées tout comme le célèbre archéologue de Steven Spielberg. Le père de la fillette, lui, est un véritable naturaliste en chair et en os, qui mène seul des recherches sur les bactéries et autres unicellulaires peuplant l'océan Pacifique et qui a publié des articles jusque dans la revue du National Geographic. L'enfant adore son père qui est le seul être de son monde avec ses animaux familiers : Selkie, le lion de mer, Freddy, l'iguane (cité comme pogona dans la jaquette française, mais bien comme iguane dans les dialogues du film), Chicca, la tortue de mer et Galiléo, le pélican. Grâce aux panneaux solaires servant de source d'énergie électrique, la maison est bien équipée malgré l'isolement total de l'île, y compris pour communiquer par Internet avec le reste du monde.

Lors d'une sortie seul sur son bateau le père est pris dans une violente tempête tropicale, et ne rentre pas sur l'île le soir prévu. La fillette comprend dès le lendemain que quelque chose de grave a dû arriver à son père. Elle se met alors à communiquer par mail avec un correspondant qui signe Alex Rover, le personnage de ses romans. Mais Alex Rover n'existe pas, il n'est qu'un personnage de romans et c'est en réalité Alexandra Rover, la romancière, qui depuis San Francisco échange des mails avec la fillette, mais sans oser dévoiler la vérité à l'enfant. La fillette fait part de la catastrophe à son correspondant, le héros. Or la romancière est littéralement le portrait inverse du personnage de ses romans : autant Alex Rover est un aventurier qui parcourt le monde autant Alexandra Rover est terriblement agoraphobe, hypocondriaque et angoissée par chaque instant de son existence, entourée d'objets aseptisés, ne mangeant que des aliments en boîtes de conserve, et vivant recluse chez elle au point qu'ouvrir sa porte pour sortir dans la rue est déjà un calvaire pour elle. Dramatiquement tiraillée entre son angoisse viscérale permanente et le courage intrépide de son personnage avec lequel elle mène perpétuellement un dialogue mental, la romancière Alexandra va devoir prendre son courage à deux mains, voyager jusqu'à l'île pour aller aider Nim au beau milieu du Pacifique, et connaître la réelle immersion dans la nature la plus sauvage.

Fiche techniqueModifier

  • Titre original : Nim's Island
  • Titre français et québécois : L'Île de Nim
  • Réalisation : Jennifer Flackett et Mark Levin
  • Scénario : Joseph Kwong, Paula Mazur, Mark Levin et Jennifer Flackett, d'après l'oeuvre de Wendy Orr
  • Musique : Patrick Doyle
  • Direction artistique : Colin Gibson, Jacinta Leong et Deborah Riley
  • Décors : Barry Robison
  • Costumes : Jeffrey Kurland
  • Photographie : Stuart Dryburgh
  • Son : Skip Lievsay, Tim LeBlanc, Curt Schulkey
  • Montage : Stuart Levy
  • Production : Paula Mazur et Cary Granat[2]
Production déléguée : Stephen Jones
Coproduction : Alan Edward Bell et Murray Pope

DistributionModifier

DistinctionsModifier

Entre 2008 et 2009, L'Île de Nim a été sélectionné 6 fois dans diverses catégories et a remporté 2 récompenses[14],[15].

RécompensesModifier

  • LES ENFANTS D'ABORD ! Festival du film (KIDS FIRST! Film Festival) 2008 :
  • Prix du guide de cinéma (MovieGuide Awards) 2008 : Meilleur film pour les familles décerné à Paula Mazur.

NominationsModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Classification États-Unis : « Classé PG pour une action d'aventure douce et un langage bref. »

RéférencesModifier

  1. (en) « Bindi Irwin Comes Back to the Jungle in Return to Nim's Island on Walden Family Theater, a Hallmark Channel Original Movie World Premiere March 15 », sur TheFutonCritic,
  2. a et b « Casting du film L'Île de Nim », sur Allociné (consulté le ).
  3. (en) « L'Île de Nim - Société de Production / Sociétés de distribution » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  4. (en) « Budget du film L'Île de Nim », sur Box Office Mojo.com (consulté le ).
  5. (en) « L'Île de Nim - Spécifications techniques » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  6. (en) « L'Île de Nim - Dates de sortie » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  7. (en) « L'Île de Nim - Guide Parental » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  8. « Visa et Classification - Fiche œuvre L'Île de Nim », sur CNC (consulté le ).
  9. « L'Île de Nim – Classification » sur Allociné (consulté le ).
  10. (en) « L'Île de Nim - Guide Parental », sur filmrating.ch (consulté le ).
  11. a et b (en) Michael Fleming, « Foster, Breslin circle Island », Variety,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. (en) Pamela McClintock, « Butler sets sail for Island », Variety,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. (en) Susan Wloszczyna, « First look: All is idyllic on Nim's Island », USA Today,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. a et b (en) « L'Île de Nim - Distinctions » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  15. a b et c « Palmares du film L'Île de Nim », sur Allociné (consulté le ).

Liens externesModifier