Krikor Balyan

architecte arménien ottoman

Krikor Balyan (en arménien : Գրիգոր Պալեան), né en 1764 et mort en 1831, est un architecte ottoman arménien, membre de la famille Balyan et premier à utiliser officiellement le nom. Il est le gendre de Mason Minas et le beau-père de Ohannes Amira Severyan, architectes au Palais.

Krikor Balyan
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Գրիգոր ՊալեանVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Famille
Enfant

BiographieModifier

Krikor Balyan naît en 1764.

Il étudie à l’École des Beaux-Arts de Paris[1].

Il prend de l'importance auprès du Sultan Abdülhamid Ier, qui lui confère le titre d'architecte en 1777[2].

Il devient ensuite conseiller personnel de Selim III, et est un proche de Mahmoud II.

Exilé en 1820 à Kayseri en Anatolie centrale en raison de son implication dans un conflit opposant l'Église catholique arménienne et l'Église apostolique arménienne, il est finalement pardonné et retourne dans la capitale ottomane.

Krikor meurt en 1831 après avoir servi l'Empire durant le règne de quatre Sultans, Abdülhamid Ier, Selim III, Moustapha IV et Mahmoud II. Son jeune et alors inexpérimenté fils, Garabet Amira, lui succède.

Travaux principauxModifier

Les principaux travaux de Krikor incluent :

Notes et référencesModifier

  1. Histoire de l'Humanité (trad. de l'anglais), vol. VI : 1789-1914, Paris, Unesco, , 1526 p. (ISBN 978-92-3-202815-0, lire en ligne), p. 587
  2. Alyson Wharton 2015, p. 32.
  3. Laurence Ammour, « Le palais de Çırağan (le palais des illuminations) », sur oui.hypotheses.org, (consulté le )

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Alyson Wharton, The Architects of Ottoman Constantinople : The Balyan Family and the History of Ottoman Architecture, I.B. Tauris, coll. « Library of Ottoman Studies », , 288 p. (ISBN 978-1-78076-852-6)

Liens externesModifier