Championnat de Corée du Sud de basket-ball

compétition de basket-ball
(Redirigé depuis Korean Basketball League)

La Korean Basketball League (KBL) est une ligue de basket-ball professionnelle sud-coréenne, créée en 1997.

Korean Basketball League
Description de l'image Korean Basketball League.jpg.
Généralités
Sport Basket-ball
Création 1997
Périodicité Annuelle
Nations Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Participants 10
Statut des participants Professionnel
Site web officiel kbl.or.kr
Hiérarchie
Hiérarchie 1re division

Palmarès
Tenant du titre Anyang KGC
Plus titré(s) Ulsan Mobis Phoebus (en) (7)

HistoriqueModifier

Création de la ligueModifier

La Ligue coréenne de basket-ball a été créée en 1997. Avant l’ère professionnelle, le basketball national était un sport amateur et toutes les équipes, qu’elles soient commanditées par une entreprise ou une université, ont participé au Festival national de basketball (Coréen : 농구대잔치) compétition sanctionnée par l’Association coréenne de basket-ball. Les premières équipes étaient parrainées par de grandes entreprises ou des universités.

La Korea Development Bank (KDB) et l’Industrial Bank of Korea (IBK) ont établi leurs équipes de basketball dès les années 1950 et 1960, tandis que l’Université Yonsei et l’Université de Corée ont introduit le sport dans leurs institutions avant la Seconde Guerre mondiale.

Au cours des années 1970 et 1980, de grandes entreprises industrielles comme Kia Motors, Hyundai Electronics et Samsung Electronics ont créé leurs propres équipes de basketball.

Les équipes de Goyang Orion Orions, Anyang KGC et Wonju DB Promy ont été fondées dans les années 1990 par de petites entreprises qui espéraient profiter de la "folie du basket"[1].

L'ère professionnelleModifier

Le Festival national de basketball de 1996-1997 a pris fin en janvier 1997, et la saison inaugurale de KBL a commencé un mois plus tard, en février. Le Festival national de basket-ball demeure un tournoi exclusivement amateur à ce jour et est disputé par les équipes de la réserve universitaire, les équipes amateurs et l’équipe de basketball du Corps athlétique des Forces armées coréennes.

Les sociétés commanditaires ont eu la possibilité d’inscrire leurs équipes de basket-ball dans la prochaine ligue professionnelle. La KDB et l’IBK ont choisi de vendre leurs équipes; cependant, leurs nouveaux propriétaires ont choisi de relancer les équipes en tant que nouvelles franchises, n’acquérant que leurs joueurs et leur personnel, mais sans hériter de l’héritage ou des dossiers historiques de l’équipe[2],[3]. Les équipes fondatrices étaient Busan Kia Enterprise, Gyeongnam LG Sakers, Daegu Tongyang Orions, Suwon Samsung Thunders, Wonju Naray Blue Bird, Anyang SBS Stars, Incheon Daewoo Zeus, Daejeon Hyundai Dynat et Gwangju Nasan Flamans. Certaines équipes, comme Anyang SBS Stars, avaient été basées à Séoul mais ont choisi de déménager dans une autre ville. Le plan était d’avoir une équipe basée dans chaque région géographique plutôt que seulement centralisée dans la région de la capitale de Séou[4]. La saison 1997-1998 a été la première saison complète et la dixième équipe, les Chevaliers de Cheongju SK, a été ajoutée comme membre. Le KBL a eu dix équipes depuis[5].

Les premières années de la ligue ont été frappées par l’instabilité financière, exacerbée par la crise financière asiatique de 1997 qui avait touché la Corée du Sud particulièrement durement. Comme pour les autres ligues sportives nationales, la KBL n’était pas à l’abri des retombées économiques. La KBL a eu de la difficulté à trouver un commanditaire pour la saison 1997-1998, alors que les équipes ont dû réduire leurs coûts[6],[7]. Entre 1997 et 2001, cinq des dix équipes avaient changé de propriétaire en raison de problèmes financiers.

Format de la compétitionModifier

La KBL suit les règles de la FIBA concernant les normes de jeu et les dimensions du terrain[8].

La saison régulière se déroule d’octobre à mars, suivie de la cérémonie annuelle de remise des prix KBL. Les équipes qui ne se sont pas qualifiées pour les séries éliminatoires font une pause avant l’entraînement hors saison. Les séries éliminatoires commencent généralement la semaine suivant la fin de la saison régulière[9].

Le format de la saison régulière utilisé est que chaque équipe joue contre les neuf autres équipes six fois (trois à domicile et trois à l’extérieur). Un total de 54 matchs sont joués. La qualification pour le quart de finale (anciennement connu sous le nom de première round) ou la demi-finale des séries éliminatoires est déterminée par le classement final de ligue; les deux meilleures équipes classées gagnent une place automatique en demi-finale tandis que de la troisième à la sixième équipe, les équipes se qualifient pour les quarts de finale. Le format du meilleur des sept est utilisé pour déterminer le gagnant pendant les matchs éliminatoires (il faut gagner 4 matches par tour pour se qualifier ou gagner le titre).

ÉquipesModifier

Equipe Ville Salle Capacité Fondation Dans la ligue
Anyang KGC Anyang Anyang Gymnasium 6 690 1992 1997
Changwon LG Sakers Changwon Changwon Gymnasium 6 000 1994 1997
Daegu KOGAS Pegasus Daegu Daegu Gymnasium 3 867 1994 1997
Goyang Orion Orions Goyang Goyang Gymnasium 6 216 1995 1997
Jeonju KCC Egis Jeonju Jeonju Gymnasium 4 730 1977 1997
Seoul Samsung Thunders Seoul Jamsil Arena 11 069 1978 1997
Seoul SK Knights Seoul Jamsil Students' Gymnasium 6 229 1997 1997
Suwon KT Sonicboom Suwon Suwon KT Sonicboom Arena 4 036 1997 1997
Ulsan Hyundai Mobis Phoebus Ulsan Dongchun Gymnasium 5 831 1986 1997
Wonju DB Promy Wonju Wonju Gymnasium 4 600 1996 1997

PalmarèsModifier

Saison Champions Résultat Finaliste MVP des playoffs
1997 Busan Kia Enterprise 4–1 Wonju Naray Blue Bird Kang Dong-hee (Kia)
1997–1998 Daejeon Hyundai Dynat 4–3 Busan Kia Enterprise Hur Jae (Kia)
1998–1999 Daejeon Hyundai Dynat 4–1 Busan Kia Enterprise Cho Sung-won (Hyundai)
1999–2000 Cheongju SK Knights 4–2 Daejeon Hyundai Gullivers Seo Jang-hoon (SK)
2000–2001 Suwon Samsung Thunders 4–1 Changwon LG Sakers Joo Hee-jung (Samsung)
2001–2002 Daegu Tongyang Orions 4–3 Seoul SK Knights Marcus Hicks (Tongyang)
2002–2003 Wonju TG Xers 4–2 Daegu Tongyang Orions David Jackson (TG)
2003–2004 Jeonju KCC Egis 4–3 Wonju TG Sambo Xers Lee Sang-min (KCC)
2004–2005 Wonju TG Sambo Xers 4–2 Jeonju KCC Egis Kim Joo-sung (TG Sambo)
2005–2006 Seoul Samsung Thunders 4–0 Ulsan Mobis Phoebus (en) Kang Hyuk (Samsung)
2006–2007 Ulsan Mobis Phoebus (en) 4–3 Busan KTF Magic Wings Yang Dong-geun (Mobis)
2007–2008 Wonju Dongbu Promy 4–1 Seoul Samsung Thunders Kim Joo-sung (Dongbu)
2008–2009 Jeonju KCC Egis 4–3 Seoul Samsung Thunders Choo Seung-kyun (KCC)
2009–2010 Ulsan Mobis Phoebus (en) 4–2 Jeonju KCC Egis Ham Ji-hoon (Mobis)
2010–2011 Jeonju KCC Egis 4–2 Wonju Dongbu Promy Ha Seung-jin (KCC)
2011–2012 Anyang KGC 4–2 Wonju Dongbu Promy Oh Se-keun (KGC)
2012–2013 Ulsan Mobis Phoebus (en) 4–0 Seoul SK Knights Yang Dong-geun (Mobis)
2013–2014 Ulsan Mobis Phoebus (en) 4–2 Changwon LG Sakers Moon Tae-young (Mobis)
2014–2015 Ulsan Mobis Phoebus (en) 4–0 Wonju Dongbu Promy Yang Dong-geun (Mobis)
2015–2016 Goyang Orions 4–2 Jeonju KCC Egis Lee Seung-hyun (Orion)
2016–2017 Anyang KGC 4–2 Seoul Samsung Thunders Oh Se-keun (KGC)
2017–2018 Seoul SK Knights 4–2 Wonju Dongbu Promy Terrico White (SK)
2018–2019 Ulsan Mobis Phoebus (en) 4–1 Incheon Electroland Elephants Lee Dae-seong (Mobis)
2019–2020 Non attribué pour cause de Pandémie de Covid-19
2020–2021 Anyang KGC 4–0 Jeonju KCC Egis Jared Sullinger (KGC)

Bilan par clubModifier

Rang Club Titres Année
1 Ulsan Mobis Phoebus (en) 7 1997, 2007, 2010, 2013, 2014, 2015, 2019
2 Jeonju KCC Egis 5 1998, 1999, 2004, 2009, 2011
3 Anyang KGC 3 2012, 2017, 2021
3 Wonju Dongbu Promy 3 2003, 2005, 2008
5 Seoul SK Knights 2 2000, 2018
5 Goyang Orions 2 2002, 2016
5 Seoul Samsung Thunders 2 2001, 2006

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (ko) « 나래이동통신, '남자 농구팀' 창단 », sur hankyung.com,‎ (consulté le )
  2. (ko) « [탐방! 프로농구 TG삼보] '나래 블루버드'로 출발… », sur 중앙일보,‎ (consulté le )
  3. (ko) « 기업은행 농구팀 해체-창단 34년만애 매각 추진 », sur 중앙일보,‎ (consulté le )
  4. (ko) « 프로농구 연고지 확정-서울은 공동.부산은 기아자동차 », sur 중앙일보,‎ (consulté le )
  5. (ko) 바스켓코리아, « 청주에서 시작한 SK 나이츠, 서울로 정착하다 », sur www.basketkorea.com (consulté le )
  6. (ko) « IMF 한파 농구코트도 `꽁꽁' », sur www.hani.co.kr,‎ (consulté le )
  7. (ko) 매일신문, « IMF 한파에 체육기반 흔들 », sur 매일신문,‎ 19971217t141300 (consulté le )
  8. « Différence de Règles », sur FIBA.basketball (consulté le )
  9. (ko) « [프로농구]프로농구 45경기 늘어난다…팀당 54경기 6라운드 », sur www.donga.com,‎ (consulté le )

Lien externeModifier