Fédération internationale de basket-ball

instance dirigeante internationale de basket-ball

Fédération internationale de basket-ball
Image illustrative de l’article Fédération internationale de basket-ball

Sigle FIBA
Sport(s) représenté(s) Basket-ball
Création
Président Hamane Niang
Siège Mies (Suisse)
Nations membres 214
Site internet fiba.basketball

La Fédération internationale de basket-ball (FIBA) est l'organisme dirigeant le basket-ball international.

Siège de la FIBA à Mies en Suisse

Dans tous les pays du monde, elle est connue sous le nom de FIBA qui est l'acronyme de son nom en français. À l'origine nommée « Fédération Internationale de Basket-ball Amateur », l'association a abandonné le mot « amateur » de sa dénomination officielle en 1986. L'appellation « FIBA » a toutefois été conservée par tradition (même si l'on devrait en réalité parler de la « FIB »).

La FIBA est une association indépendante, à but non lucratif, qui regroupe 214 fédérations nationales de basket-ball à travers le monde.

RôlesModifier

  • La FIBA définit les règles officielles du basket-ball ainsi que toutes les spécifications relatives aux équipements et installations sportives appliquées lors des rencontres internationales et olympiques.
  • Elle supervise la nomination des arbitres internationaux.
  • Elle règlemente le marché des transferts.
 
Carte des délégations géographiques de la FIBA.
  • Elle organise toutes les compétitions internationales en s'appuyant sur ses cinq délégations géographiques (en anglais FIBA Zones) :
  • Elle reconnaît officiellement les organisations internationales suivantes :
    • Basketball Arbitral Tribunal - basé à Genève, il fonctionne sous législation suisse quelles que soient les parties concernées[1] ;
    • International Wheelchair Basketball Federation (IWBF) - fédération internationale de basket-ball en fauteuil roulant ;
    • International Basketball Foundation (IBF) -est la branche sociale, éducationnelle et un legs de la FIBA pour répondre au rôle du sport et du basketball en particulier dans la société ;
    • World Association of Basketball Coaches (WABC) - association mondiale des entraîneurs de basket-ball[2].

HistoireModifier

 
Ancien logo de la FIBA.

L'association a été fondée à Genève le , deux ans après que le basket-ball a été reconnu officiellement par le Comité international olympique. À sa création, l'organisation comptait huit nations : l'Argentine, la Tchécoslovaquie, la Grèce, l'Italie, la Lettonie, le Portugal, la Roumanie et la Suisse[3].

D'abord installé en Suisse (Genève puis Berne à partir de 1940), le siège de la fédération s'installe en Allemagne à Munich en 1956. Après 46 ans en Allemagne, la FIBA revient en Suisse, l'année 2002, en installant ses locaux à Genève, puis à Mies en 2013, dans la Maison du Basket construite à cet effet.

La FIBA a organisé pour la première fois la coupe du monde masculine de basket-ball en 1950. Il fallut attendre 1953 pour voir la première édition du championnat du monde féminin. Ces deux compétitions se déroulent désormais tous les quatre ans[3].

En 1989, la FIBA ouvre les portes des jeux olympiques aux joueurs de basket-ball professionnels (et notamment aux joueurs américains de la NBA).

 
Le siège de la FIBA à Mies.

En 2013, le siège de la fédération est déplacé de Genève à Mies, il est installé dans la Maison du Basket, bâtiment en forme de main inauguré en juin[4]. La Maison du Basketball abrite les bureaux du personnel administratif de la FIBA, le centre de conférence de la FIBA, le FIBA Hall of Fame, ainsi que un hall d’exposition et la bibliothèque Pedro Ferrándiz.

Le président de la FIBA est le malien Hamane Niang, qui succède à Horacio Muratore. Président de la Fédération malienne depuis 2014, il a été élu président de la FIBA Afrique et en parallèle, il a occupé les fonctions de vice-président de la FIBA. Il est élu président de la fédération internationale en 2019 pour un mandat de cinq ans. Son secrétaire général est le Grec Andreas Zagklis[5].

En février 2021, la FIBA signe un accord révolutionnaire avec la plateforme de streaming en ligne Twitch[6]. Encore jamais signé par une fédération sportive auparavant, cet accord prévoit la diffusion de 600 heures d'action en direct par an, sur des tournois organisés par la FIBA[7].

Évolution du nombre de nations membresModifier

Année Pays membres
1932 10
1937 36
1990 177
2003 212
2007 213

Présidents et secrétaires générauxModifier

Mandat Président Secrétaire général
1932-1948   Léon Bouffard   Renato William Jones
1948-1960   Willard N. Greim
1960-1968   Antonio dos Reis Carneiro
1968-1976   Abdel Moneim Wahby
1976-1984   Gonzalo G. Puyat II (en)   Borislav Stanković
1984-1990   Robert Busnel
1990-1998   George E. Killian
1998-2002   Abdoulaye Seye Moreau   Borislav Stanković
2002-2006   Carl Men-Ky Ching   Patrick Baumann
2006-2010   Bob Elphinston
2010-2014   Yvan Mainini
2014-2019   Horacio Muratore (it)
depuis 2019   Hamane Niang   Andreas Zagklis (en)

CompétitionsModifier

SeniorsModifier

JeunesModifier

Classements mondiaux de la FIBAModifier

Classement masculinModifier

À l'issue de la coupe du monde de 2014.
Top 5 masculin[10].
Rang Équipe Points Évolution/2013
1   États-Unis 1 040  
2   Espagne 705  
3   Argentine 435  
4   Lituanie 447  
5   France 30    +3

Classement fémininModifier

À l'issue du championnat du monde 2014.
Top 5 féminin[11].
Rang Équipe Points Évolution/2013
1   États-Unis 1 040  
2   Australie 590  
3   Espagne 550    +3
4   France 456  
5   Russie 431   -2

Classement combinéModifier

À l'issue des championnats 2014.
Top 5 combiné[12].
Rang Équipe Points Évolution/2013
1   États-Unis 3 286  
2   Espagne 1 987,5  
3   France 1 333,5    +1
4   Australie 1 142    +1
5   Russie 1 131,8   -2

Notes et référencesModifier

  1. (en) Basketball Arbitral Tribunal.
  2. (en) World Association of Basketball Coaches.
  3. a et b (en) Glenn M. Wong, The Comprehensive Guide to Careers in Sports, Jones & Bartlett Publishers, , 578 p. (ISBN 978-1-4496-0203-1, lire en ligne), chap. 28 (« Olympic Sports »), p. 195.
  4. « La FIBA a pris ses quartiers à Mies », La Côte, (consulté le ).
  5. Thibaut Lasser, « Hamane Niang est le nouveau président de la FIBA, Jean-Pierre Siutat intègre le Bureau central », Postup.fr, .
  6. (en-US) « FIBA Signs Multi-Year Deal With Twitch », sur The Esports Observer, (consulté le )
  7. « Des matchs de basket de la FIBA seront diffusés sur Twitch ! », sur Sport Strtatégies (consulté le )
  8. a et b En 2010, auront lieu les premières éditions des championnats du monde masculin et féminin des 17 ans et moins. Ces deux compétitions se dérouleront tous les deux ans : (en) Press Release no. 39, 28/11/2005 - Site officiel.
  9. a et b La FIBA a annoncé qu'elle n'organisera plus les championnats du monde des 21 et moins à partir de 2007 : (en) Press Release no. 39, 28/11/2005 - Site officiel.
  10. (en) « Ranking Men after the 2014 FIBA Basketball World Cup », Site officiel, (consulté le ).
  11. (en) « Ranking Women after the 2014 FIBA World Championship for Women », Site officiel, (consulté le ).
  12. (en) « Ranking Men/Women combined after all 2014 FIBA & FIBA Zones Championships », Site officiel, (consulté le ).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier