Kleinstadtsünder

film de Bruno Rahn, sorti en 1927
Kleinstadtsünder
Réalisation Bruno Rahn
Scénario Herbert Juttke (de)
Georg C. Klaren
Acteurs principaux
Sociétés de production Rahn-Film-Produktion GmbH
Pays d’origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Comédie
Durée 102 minutes
Sortie 1927


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Kleinstadtsünder (en français, L'Auberge en folie[1]) est un film allemand réalisé par Bruno Rahn sorti en 1927.

SynopsisModifier

Le couple d'aubergistes Karchow vit dans une petite ville. August Karchow est un hibou calme et étrange, sa femme vieillissante Selma était autrefois une chanteuse de cabaret. Le couple vit principalement d'une rente qui était destinée à leur grand-père Meiseken, décédé depuis longtemps. Mais maintenant, il y a des problèmes, car le généreux donateur des pensions, un marchand de maroquinerie bien nanti de Berlin, a annoncé venir dans la petite ville. Donc un grand-père doit être là ! Le citoyen arable Rohde, qui a un oncle qui pourrait magnifiquement jouer un vieil homme, devrait les aider.

L'invité berlinois arrive et, au grand malheur de M. et Mme Karchow, tombe amoureux de l'aubergiste de la petite ville, ce qui signifie qu'il a l'intention de prolonger son séjour ici indéfiniment. Cela amène à son tour Rohde sur la scène, qui commence maintenant à faire chanter les Karchow avec sa fille Hedwig. Tout le bâtiment de mensonges s'effondre lorsque l'assesseur un peu idiot Arthur, un invité régulier du Karchow'schen Pinte, parle. Une violente dispute conjugale s'ensuit, après quoi August et Selma divorcent. Selma attrape alors le maroquinier célibataire, qui semble être un partenaire idéal pour elle. En tant que femme, elle quitte le café endormi de la petite ville dans une voiture chic.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

ProductionModifier

Kleinstadtsünder est l'adaptation de la pièce Meiseken de Hans Alfred Kihn[2]. Le film est tourné en dans le Grunewald-Atelier.

Le réalisateur Bruno Rahn meurt deux jours après la première du film ; Kleinstadtsünder est son dernier film[3].

La pièce fera l'objet d'une autre adaptation avec le titre de la pièce réalisée par Hans Deppe sortie en 1937.

Notes et référencesModifier

  1. Le cinéma danois : Exposition du Centre G. Pompidou, du 12 sept. au 12 nov. 1979, , 95 p. (lire en ligne), p. 17
  2. (en) Eric Rentschler, German Film & Literature, Taylor & Francis, , 396 p. (ISBN 9781136368806, lire en ligne)
  3. (de) Barbara Beuys, Asta Nielsen : Filmgenie und Neue Frau, Insel Verlag, , 447 p. (ISBN 9783458765684, lire en ligne)

Source de traductionModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier