Le kinilaw (littéralement « mangé cru ») est un plat à base de fruits de mer crus, originaire des Philippines, similaire au ceviche[1],[2]. Il s’agit plus précisément d’un procédé de cuisson reposant sur du vinaigre ou des jus de fruits acides pour dénaturer les ingrédients plutôt que sur un plat, car il peut également être utilisé pour préparer de la viande et des légumes[3].

Kinilaw
Image illustrative de l’article Kinilaw
Kagay-anon kinilaw.

Kilawen kambing.

Les kinilaw à base de viande (généralement connus sous le nom de kilawin) sont plus répandus dans le nord des Philippines et utilisent de la viande (non crue) blanchie et légèrement grillée[4]. Les kinilaw sont généralement consommés avant un repas en tant qu'amuse-gueule (« pulutan ») avec des boissons alcoolisées[5].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Alan Davidson, The Oxford Companion to Food, OUP Oxford, , 960 p. (ISBN 978-0-19-104072-6, lire en ligne), p. 445-446.
  2. (en) Arthur L. Meyer et Jon M. Vann, The Appetizer Atlas : A World of Small Bites Hardcover, , 640 p. (ISBN 978-0-471-41102-4), p. 189.
  3. (en) Ninah Villa, « Kinilaw History, Origin and Evolution: Into the Heart of Freshness », Pinoy Wit, (consulté le ).
  4. (en) Elena Peña, « Wow! Kinilaw », The Philippine Star, (consulté le ).
  5. (en) « Kinilaw na Malasugi / Swordfish Seviche », Market Manila, (consulté le ).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier