Kingu (ou Qingu) est un dieu de la mythologie Babylonienne. Il devient l'époux de Tiamat (sa mère) après qu'Apsu (son père) a été tué par Ea. Tiamat lui confie les tablettes de la destinée et le met à la tête de l'armée de monstres qu'elle a créés pour venger la mort d'Apsu. Kingu sera finalement vaincu par Mardouk le champion de la faction opposée. Il sera mis à mort et avec son sang Ea façonnera l'humanité.

BibliographieModifier

  • (de) Manfred Krebernik, « Qingu », dans Michael P. Streck (dir.), Reallexikon der Assyriologie und Voderasiatischen Archaölogie, vol. XI, 2006-2008, p. 178-179
  • Jean Bottéro et Samuel N. Kramer, Lorsque les dieux faisaient l'Homme, Paris, Gallimard, coll. « NRF », , p. 602-679
  • (en) Wilfried G. Lambert, Babylonian Creation Myths, Winona Lake, Eisenbrauns, , p. 221-224

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier