Ouvrir le menu principal
Kenge
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Géographie
Pays
Province
Capitale de
Climat
Subdivision
Ville de Kenge
Altitude
556 m
Coordonnées
Démographie
Population
42 884 hab.

Kenge est une localité[1], chef-lieu de la province du Kwango en République démocratique du Congo.

Sommaire

GéographieModifier

La localité est située sur la route nationale 1 à 263 km à l'est de Kinshasa.

HistoireModifier

En se déroule la bataille de Kenge lors de la première guerre du Congo. Les rebelles de l'Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo soutenus par le Front patriotique rwandais attaquent les défenses des forces armées zaïroises (FAZ) fidèles au président Mobutu Sese Seko.

AdministrationModifier

La ville de Kenge est divisée en cinq communes de moins de 80 000 électeurs[2] :

  • Cinq Mai, (7 conseillers municipaux)
  • Laurent Désiré Kabila, (7 conseillers municipaux)
  • Manonga, (7 conseillers municipaux)
  • Masikita, (7 conseillers municipaux)
  • Mavula, (7 conseillers municipaux)

SociétéModifier

Avec sa cathédrale Bienheureuse Anuarite, la ville est le siège du diocèse catholique de Kenge. Erigé en 1963, il dépend de l'Archidiocèse de Kinshasa. La ville compte trois paroisses catholiques, Saint-Esprit fondée en 1959, Notre-Dame de la Paix fondée en 1975, Mwense Anuarite fondée en 1985[3].

PopulationModifier

Le dernier recensement date de 1984, l'accroissement annuel de la population est estimé à 2,55[4],[5].

Évolution démographique
1984 2004 2012
19 90036 57244 743

ÉducationModifier

La ville abrite la seule université de la province :

  • Université du Kwango, UNIK

SantéModifier

La localité est dotée d'un hôpital général d'une capacité d’accueil de 130 à 150 malades.

ÉconomieModifier

TransportModifier

La ville est desservie par un terrain d'aviation.

RéférencesModifier