Keith Mackay

joueur de football néo-zélandais

Keith Mackay
Image illustrative de l’article Keith Mackay
Biographie
Nom Keith Gordon Mackay
Nationalité Drapeau : Nouvelle-Zélande Néo-Zélandais
Naissance (63 ans)
Lieu Wellington (Nouvelle-Zélande)
Taille 1,73 m (5 8)[1]
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Parcours amateur
Années Club
1974-1975Drapeau : Nouvelle-Zélande Gisborne City AFC
1976-1978Drapeau : Nouvelle-Zélande Nelson United AFC
1979-1982Drapeau : Nouvelle-Zélande Gisborne City AFC 56 (11)
1983-1984Drapeau : Nouvelle-Zélande Manurewa AFC 44 0(3)
1985Drapeau : Nouvelle-Zélande Eden FC
1986Drapeau : Nouvelle-Zélande Mt Roskill
1987Drapeau : Nouvelle-Zélande North Shore United AFC26 0(5)
1988Drapeau : Nouvelle-Zélande Pakuranga Town
1988-1989Drapeau : Nouvelle-Zélande Howick
1990Drapeau : Nouvelle-Zélande Papatoetoe AFC
1990-1992Drapeau : Nouvelle-Zélande FC Northland
1993-2000Drapeau : Nouvelle-Zélande Papatoetoe & Drury
2001-2002Drapeau : Nouvelle-Zélande Central United
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1980-1984Drapeau : Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 36 0(1)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1991Drapeau : Nouvelle-Zélande FC Northland
2001Drapeau : Nouvelle-Zélande Central United
1 Matchs de championnat uniquement.
2 Matchs officiels.

Keith Mackay est un footballeur puis entraîneur néo-zélandais, né le à Wellington. Il évolue au poste de milieu de terrain du milieu des années 1970 à la fin des années 1980.

Il joue notamment au Gisborne City AFC, à Nelson United AFC, avec qui il remporte la Coupe de Nouvelle-Zélande en 1977, et au Manurewa AFC, où il gagne le championnat en 1983. Il compte 36 sélections pour un but inscrit en équipe de Nouvelle-Zélande et dispute la Coupe du monde 1982 avec la sélection néo-zélandaise.

BiographieModifier

Keith Mackay naît le à Wellington et évolue dans les rangs juniors au sein du Western Suburbs[2]. Il intègre les rangs de l'équipe première de Gisborne City AFC en 1974. Après deux saisons au club, il rejoint les rangs du Nelson United AFC, avec qui il remporte la Coupe de Nouvelle-Zélande en Division 2. Le club remporte en fin de saison la Ligue centrale et, la saison suivant, s'impose en finale de la Coupe de Nouvelle-Zélande[2]. Après trois années avec ce club, il retourne en 1979 au Gisborne City AFC, tombé en Division 2, et gagne, en fin de saison, le titre en Ligue centrale.

Surnommé « Buzzer »[3], Keith Mackay fait ses débuts en équipe nationale le , face au Mexique, les Néo-Zélandais s'imposent sur le score de quatre buts à zéro[4]. Sélectionné pour la Coupe du monde 1982[5],[6], il dispute les trois rencontres face à l'URSS, le Brésil et l’Écosse.

En 1983, il signe au Manurewa AFC et gagne le championnat en fin de saison puis, la saison suivante, remporte pour la deuxième fois la Coupe. Il dispute au total 44 rencontres pour trois buts inscrits avec le Manurewa AFC [7]. Il connaît, le , sa dernière sélection face aux Fidji, match où les deux équipes se séparent sur un match nul un but partout[4]. Après deux années en ligue inférieure au Eden FC et au Mt Roskill, il dispute la saison 1987 à North Shore United AFC, sa dernière année en Division 1.

Responsable des sports au sein des comtés de Manukau[3], il continue le football jusqu'à l'âge de 46 ans en étant soit joueur, soit entraîneur-joueur au sein de club de la Ligue du nord[2].

PalmarèsModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « Keith (Buzzer) MacKay », sur homepages.ihug.co.nz, (consulté le 9 octobre 2013)
  2. a b et c (en) « Keith ‘Buzzer’ Mackay », sur homepages.ihug.co.nz (consulté le 9 octobre 2013)
  3. a et b (en) « 1982 World Cup Team », sur web.archive.org, Fédération de Nouvelle-Zélande de football, (consulté le 6 octobre 2013)
  4. a et b (en) « 1980-99 », sur ultimatenzsoccer.com (consulté le 6 octobre 2013)
  5. (en) « Who were the '82 All Whites? », sur stuff.co.nz, (consulté le 8 octobre 2013)
  6. (es) « Mas defensas que delanteros », El Mundo Deportivo, no 18 152,‎ , p. 23 (lire en ligne)
  7. (en) Colin Chin et and Andre Zlotkowski, « New Zealand Players' Careers », sur rsssf.com, (consulté le 6 octobre 2013)

Liens externesModifier