Kappa Club

Kappa Club

Versailles Voyages

logo de Kappa Club

Création 13 décembre 1958
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Paris
Direction NGT Travel(holding)

Olivier Kervella, Victor Magalhaes

Activité Activités des voyagistes
Produits Séjours en club haut de gamme tout inclus et Circuits
Société mère Newco Travel
Sociétés sœurs Caraibes 102
Effectif 100 à 199 salariés en 2019
SIREN 589 806 462
Site web https://www.kappaclub.fr

Chiffre d'affaires 85 750 300 € en 2017 - comptes 2018 non disponibles
Résultat net 2 755 300 € en 2017[1]

Kappa Club est la marque d'un voyagiste français fondé en 1984 : la société Versailles Voyages[2].

Il propose à ses clients des vacances en club mêlant farniente, découverte de la destination, rencontre avec la population et animations.

HistoireModifier

La marque Kappa Club a été créée le par le groupe Chorus. Après la fusion en 1993 de Chorus et Sotair, filiale tourisme d'Air France gérant la marque Jet Tours, Kappa Club est rachetée par le groupe Accor[3]. Avec un premier club implanté en Grèce, la marque prétend « coupler vacances chic et vacances culturelles ».

En 2010 une page se tourne[4] avec le rachat de Kappa Club par le Tour operateur Boomerang Voyages destiné aux professionnels du tourisme. En phase de test, un premier club est déployé trois ans plus tard durant la saison hivernale à l'île Maurice[5] pour roder le concept et optimiser les prochaines ouvertures. S'ensuivent trois nouvelles implantations dans les Caraïbes (République Dominicaine), en Asie et en Amérique centrale (Mexique)[6].

Au début de l'année 2015, Kappa Club compte 13 clubs et développe sa première brochure[7]. La marque se fixe alors l'objectif d'ouvrir 30 clubs d'ici 2018[8].

En 2017, Olivier Kervella, PDG du holding NG Travel annonce son intention de développer le groupe en Italie « avant la fin de l'année »[9]. À la mi année, le groupe administre 15 clubs[10]. Le voyagiste met en avant dans sa communication les activités interactives qu'il propose à ses clients : expériences en réalité virtuelle dans dix de ses clubs[11], prêt de tablettes tactiles[12] ou initiation au pilotage de drones[12]. Dans le même temps, la marque lance Kappa'Lib, un chauffeur privé avec participation qui sera reversée à une association caritative locale[13].

En 2018, Kappa Club ouvre de nouveaux clubs avec une prédilection pour les long-courriers[14] : Curaçao[15], Oman[16], Asie du Sud-Est[17],[18].

Concept actuelModifier

Depuis 2017, Kappa Club affirme proposer une formule all-inclusive qui met l'accent sur la rencontre avec la population locale, l'évasion et l'authenticité, et combiner de façon souple les concepts de « club de vacances » et de « club de voyage »[19],[10]. Le voyagiste propose par exemple des repas chez l'habitant à l'île Maurice, Bali ou Zanzibar[20] ou des sorties locales (visites de temples, de marchés)[21].

RéférencesModifier

SourcesModifier

  1. https://www.societe.com/bilan/versailles-voyages-589806462201712311.html
  2. « Versailles Voyages », sur www.societe.com (consulté le 12 juillet 2019)
  3. Dominique Gobert, « NG Travel : sortie d'une brochure Boomerang et relance des Clubs Coralia », sur TourMaG.com,
  4. « Les Kappa Clubs font leur retour - L'Echo Touristique », L'Echo Touristique,‎ (lire en ligne, consulté le 1er août 2018)
  5. « Iléatours/Boomerang déploie les Kappa Clubs - L'Echo Touristique », sur L'Echo Touristique, (consulté le 1er août 2018)
  6. « Les Kappa Clubs inventent les vacances du XXIème siècle », sur Easyvoyage.com, (consulté le 13 septembre 2018)
  7. Geneviève BIEGANOWSKI, « Kappa Clubs : NG Travel vise 65 000 clients en 2015 », sur TourMaG.com, (consulté le 1er août 2018)
  8. « Kappa Clubs : NG Travel projette d'ouvrir 30 établissements d'ici 2018 », sur TourMaG.com, (consulté le 1er août 2018)
  9. « Hôtels-clubs : NG Travel (Kappa) va s’implanter sur le marché italien », sur Le Quotidien du tourisme, (consulté le 21 août 2018)
  10. a et b « Tourisme : Kappa Club affiche ses ambitions – Entreprendre.fr », sur www.entreprendre.fr (consulté le 21 août 2018)
  11. « Kappa Club propose des activités en réalité virtuelle », sur TourMaG.com, (consulté le 21 août 2018)
  12. a et b « Réalité virtuelle, appli, drones… Kappa Club la joue techno cet été », Quotidien du tourisme,‎ (lire en ligne, consulté le 27 août 2018)
  13. « Chauffeur privé : Kappa Club lance le concept Kappa lib », sur TourMaG.com, (consulté le 29 août 2018)
  14. « Fort du succès des Kappa Clubs, Boomerang veut s’imposer dans le circuit », sur lechotouristique.com, L'Écho touristique,
  15. « Kappa Club s’installe sur l’île de Curaçao - L'Echo Touristique », L'Echo Touristique,‎ (lire en ligne, consulté le 27 août 2018)
  16. « Que faire à Oman : 10 raisons de visiter la cité des 1001 nuits - Elle », Elle.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 27 août 2018)
  17. « Kappa Club : ouverture de 3 nouveaux clubs en Asie du Sud-est », TourMaG.com, (consulté le 27 août 2018)
  18. Florian De Paola, « Kappa ajoute 3 clubs en Asie du sud-est », sur lechotouristique.com, L'Écho Touristique, (consulté le 13 septembre 2018)
  19. « Comment Kappa compte rivaliser avec Club Med », Challenges,‎ (lire en ligne, consulté le 21 août 2018)
  20. La Rédaction, « Zanzibar, Maurice, Bali : Kappa Club lance les repas chez l’habitant », TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone,‎ (lire en ligne, consulté le 24 août 2018)
  21. « On a testé le Kappa Club de Thaïlande - L'Echo Touristique », L'Echo Touristique,‎ (lire en ligne, consulté le 27 août 2018)

Voir aussiModifier

Lien externeModifier

Site officiel