Ouvrir le menu principal

Kai Reus

coureur cycliste néerlandais
Kai Reus
Aniche - Quatre jours de Dunkerque, étape 2, 5 mai 2016, départ et arrivée (A86).JPG
Kai Reus lors du départ de la 2e étape des Quatre Jours de Dunkerque 2016 à Aniche.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (34 ans)
NiedorpVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles

Kai Reus (né le à Winkel) est un coureur cycliste néerlandais.

BiographieModifier

Champion du monde junior et vainqueur de la Coupe du monde UCI Juniors en 2003, Kai Reus intègre l'équipe espoirs de la Rabobank en 2004. Il y acquiert des victoires prometteuses, dont le Triptyque des Barrages, Liège-Bastogne-Liège espoirs et deux Tours de Normandie[1]. En juin 2006, il remporte les titres de champion des Pays-Bas de la course en ligne et du contre-la-montre chez les espoirs. Le mois suivant, il accède à l'équipe première de la Rabobank[1].

 
Kai Reus lors du départ de la Handzame Classic 2015 à Bredene.

Durant le mois de juillet 2007, il chute à l'entraînement dans la descente du col de l'Iseran[1]. Souffrant de fractures d'une clavicule et de trois côtes ainsi que d'une hémorragie cérébrale, il est plongé dans un coma artificiel pendant onze jours[2], puis quitte l'hôpital en août.

Il ne court plus jusqu'à la fin de la saison 2008, reprenant la compétition officielle à l'occasion du Tour du Missouri[3]. Il gagne pour la première fois depuis 2006 un an plus tard en remportant la deuxième étape du Tour de Grande-Bretagne en solitaire[1]. Il s'empare du maillot de leader de classement général à cette occasion.

En début d'année 2010, une mononucléose lui est diagnostiquée. Éloigné de la compétition une nouvelle fois, il reprend lors du Grand Prix de Francfort le 1er mai[1]. Il ne parvient pas à retrouver son niveau et décide de mettre sa carrière entre parenthèses le 7 septembre[1].

Annonçant en avril 2011 son souhait de revenir à la compétition en 2012, il fait finalement son retour le 15 juin 2011 en s'engageant avec l'équipe De Rijke[1]. Deux mois après ce retour, il gagne la 1re étape de Mi-août en Bretagne[1].

Alors qu'il s'engage dans l'équipe américaine UnitedHealthcare pour 2012, il s'adjuge la septième étape escarpée du Tour du Portugal à Sabugal[1].

Fin 2014, il signe un contrat en faveur de l'équipe continentale belge Verandas Willems[4].

Après un bon début de saison 2016, il se voit offrir un contrat professionnel par son équipe[5]. Il décide cependant de décliner cette offre et rejoint la formation néerlandaise Roompot-Oranje Peloton. Il annonce la fin de sa carrière quelques mois plus tard[6].

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
UCI Europe Tour 17e[7] 796e[8] 656e[9] nc[10] nc[11] 689e[12]
Légende : nc = non classé

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er janvier 2005 au 24 juin 2006
  2. Du 1er janvier 2015 au 16 mars 2016
  3. Du 25 juin 2006 au 7 septembre 2010
  4. Du 17 mars 2016 au 31 décembre 2016

RéférencesModifier

  1. a b c d e f g h et i Alexandre Philippon, « Reus de retour, pour combien de temps ? », sur velochrono.fr,
  2. (en) Reus speaks about accident, Cyclingnews.com, 6 septembre 2007.
  3. Susan Westemeyer, « Reus returns to racing », Cyclingnews,‎ (lire en ligne)
  4. Yohann Tritz, « Transfert - Kai Reus signe chez Vérandas Willems », sur cyclismactu.fr, (consulté le 23 novembre 2014)
  5. James Odvart, « Vérandas Willems : « Kai Reus nous a convaincus »s », sur directvelo.com, (consulté le 8 mars 2016)
  6. Jérémy Blais, « Dix coureurs prolongés chez Roompot Oranje » [archive du ], sur cyclingpro.net, (consulté le 30 septembre 2016)
  7. « Classements Route UCI 2005 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  8. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :