Kady Traoré

actrice, réalisatrice et productrice burkinabè
Kady Traoré
Naissance (43 ans)
Bobo Dioulasso
Nationalité Drapeau du Burkina Faso Burkinabè
Profession Réalisatrice, actrice, productrice
Films notables Traque à Ouaga
Séries notables Super flics
Waga Love

Kady Traoré, née le 18 mars 1979 à Bobo Dioulasso est une actrice, réalisatrice et productrice burkinabè[1]. Son premier grand succès à l'écran est son apparition dans le clip "sirène de Dapoya" le clip de Zedess, actuellement directeur du Centre National des Arts du Spectacle et de l'Audiovisuel (Cenasa)[2].

BiographieModifier

Début dans le cinéma et la téléModifier

Ses débuts dans le cinéma remontent à la fin des années 90. Avec des amis passionnés qui écrivent leurs scenarios et tournent leurs séries avec des moyens modestes, elle joue dans "A nous la vie" de Antoine Yougaré qui sort en 1998 et "Les jeunes branchés" de Issouf Tapsoba en 2001[3]. L'artiste Zêdess l'a met à l'écran dans le clip de sa chanson "sirène de Dapoya", qui devient son surnom. Kady se plait à l'écran et tourne dans plusieurs séries et courts métrages de sensibilisation pour les jeunes. Bien que diplômée en communication des entreprises, Elle s'inscrit à l'Institut Supérieur de l'Image et du Son pour une formation en Cinéma [4].

CarrièreModifier

En 2004, le réalisateur Boubacar Diallo fait appel à Kady Traoré pour jouer dans son long métrage "traque à Ouaga" de Boubakar Diallo. Trois autres longs métrages suivront : "Dossier brulent", " Code phénix" et "L'or des Younga". Elle interprète dès 2018, le rôle de Timy dans la série africaine "Super flics" de la réalisatrice et productrice Aminata Diallo Glez. Tournée au Burkina Faso et en Côte d'Ivoire, la série met à l'écran des artistes africains de renom comme Mouna N'Diaye et Alain Hema, acteurs principaux, mais également Adama Dahico, Rasmané Ouedraogo[5].

En 2012, Kady Traoré réalise un documentaire de 26 min sur l'artiste Smockey intitulé « Smockey : ni révolutionnaire, ni rebelle mais libre ».

En 2014, elle réalise son premier long métrage intitulé " A vendre" et intègre comme actrice principale, le casting de la série "Waga love" de Guy Désiré Yameogo[6].

Son second long métrage, en 2017 "conflit conjugal", comme le premier, traite de la vie de couple, avec les artistes musiciens Shany Bess et Smarty comme acteurs principaux. Le film est classé deuxième au palmarès du fonds d'aide "Succès Cinéma Burkina Faso" qui récompense les films qui franchissent le seuil de 10 000 entrées [7].

Le troisième long métrage de Kady Traoré est en production, il a reçu plusieurs récompenses et financement dont la bourse de la plateforme « Carthage pro », un mécanisme de soutien pour les jeunes réalisateurs et producteur africains[8]. Le film porté par Kady Traoré et Esther Traoré productrice délégué, remporte aussi le Prix ALCA (Agence livre, cinéma et audiovisuel de Nouvelle-Aquitaine). Le prix stipule que la réalisatrice sera accueilli à Poitiers Film Festival[9].

 
Kady Traoré sur le tournage la série Femme au foyer avec Rihanna Zongo du Burkina et Serge Abessolo du Gabon, 2019

En 2019, Kady Traoré réalise la série "Femme au Foyer" qui lui vaut le prix de la meilleure réalisatrice séries francophones au Zafaa festival qui se tient au Nigéria en fin novembre 2019 [10]. L'actrice Ryhanna Zongo y est désignée aussi meilleure actrice séries francophones.

Vie privéeModifier

Le 31 janvier 2008 , elle épouse l'artiste rappeur franco-burkinabè Serge Bambara alias Smockey[11].

FilmographieModifier

ActriceModifier

Séries téléviséesModifier

FilmsModifier

  • 2001 : "Gomtiogo" de Antoine Yougbaré
  • 2004 : "Traque à Ouaga" de Boubakar Diallo
  • 2005 : "Dossier brûlant" de Boubakar Diallo
  • 2005 : "Code phénix" de Boubakar Diallo
  • 2006 : "L’or des Younga" de Boubakar Diallo

RéalisatriceModifier

Séries téléviséesModifier

  • 2019 : Femme au Foyer

FilmsModifier

  • 2014 : "A vendre"
  • 2017 : "Conflit conjugal"

Prix et RécompensesModifier

  • 2016 : Prix Succès Cinéma Burkina Faso pour "Préjugé" (aide à l’écriture)
  • 2018 : Prix Succès Cinéma Burkina Faso pour "Conflit conjugal"
  • 2018 : Prix Journées Cinématographiques de Carthage (JCC), pour Préjugé
  • 2018 : Prix ALCA (Agence livre, cinéma et audiovisuel de Nouvelle-Aquitaine) pour Préjugé
  • 2019 : Meilleure réalisatrice séries francophones au Zafaa festival ( Nigéria)

Notes et référencesModifier

  1. « [Hommage] : Kady Traoré », sur Miirya, (consulté le ).
  2. « Cinéma : Kady Traoré, réalisatrice talentueuse et chevronnée du Burkina. - Infos Culture du Faso », sur Infos Culture du Faso, (consulté le ).
  3. « Kady Traoré - Auteur - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le ).
  4. « Kady Traoré s'essaie au cinéma - Afriyelba », sur Afriyelba, (consulté le ).
  5. « « Superflics », une série télé burkinabè aux couleurs locales », sur Nouvelobs.com, L'Obs, (consulté le ).
  6. « Waga Love de - () - Série réaliste » [vidéo], sur Télérama.fr (consulté le ).
  7. « Succès Cinéma Burkina Faso, récompense la popularité de deux films burkinabè. - Dikou Africa », sur Dikou Africa, (consulté le ).
  8. « JCC 2018 : Le projet de film de Kady Traoré séduit - L'Actualité du Burkina Faso 24h/24 », sur L'Actualité du Burkina Faso 24h/24, (consulté le ).
  9. http://ecla.aquitaine.fr/Agenda/Cinema-et-audiovisuel/Deux-projets-francophones-du-OUAGA-FILM-LAB-au-Poitiers-Film-Festival
  10. « La série femmes au foyer de Kady Traoré conquiert Nollywood... », sur Topinfoplus.com (consulté le ).
  11. https://lefaso.net/spip.php?article25537

Liens externesModifier