Un kaō est une marque stylisée utilisée en Extrême-Orient à la place d'une vraie signature.

Signature stylisée de l'empereur Huizong.

HistoireModifier

Les kaō apparaissent en Chine durant la dynastie Tang et atteignent le Japon pendant la période Heian[1]. Bien que leur utilisation se soit raréfiée après l'époque Edo, certains hommes politiques et célébrités d'aujourd'hui continuent à les utiliser[2]. La lecture et l'identification des kaō nécessitaient des connaissances particulières ; des livres entiers consacrés à ce sujet ont été publiés[3].

RéférencesModifier

  1. Modèle:Asiantitle, 朝陽会 Chōyōkai,‎ (ISBN 978-4-903059-03-7).
  2. Modèle:Asiantitle, 平凡社 Heibonsha,‎ (ISBN 978-4-582-76367-6).
  3. Modèle:Asiantitle, 山川出版社 Yamakawa Shuppansha,‎ (ISBN 978-4-634-52330-2).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier