Ouvrir le menu principal

Justin Holiday

joueur de basket-ball américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Holiday.

Justin Holiday
Image illustrative de l’article Justin Holiday
Justin Holiday en mars 2011
Fiche d’identité
Nom complet Justin Alaric Holiday
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (30 ans)
Mission Hills, Californie
Taille 1,98 m (6 6)
Poids 82 kg (180 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Pacers de l'Indiana
Numéro -
Poste Arrière / Ailier
Carrière universitaire ou amateur
2007-2011 Huskies de Washington
Draft de la NBA
Année 2011
Position Non drafté
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2011–2012
2012–2013
2012-2013
2013–2014
2014-2015
2014
2015-2016
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018-2019
2019
2019-2020
Okapi Aalstar
Stampede de l'Idaho
76ers de Philadelphie
Szolnoki Olaj
Warriors de Golden State
Warriors de Santa Cruz
Hawks d'Atlanta
Bulls de Chicago
Knicks de New York
Bulls de Chicago
Bulls de Chicago
Grizzlies de Memphis
Pacers de l'Indiana
07,3
17,2
04,7
12,2
04,3
26,0
02,4
06,5
07,7
12,2
11,6
09,5
0-

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Justin Holiday, né le , à Mission Hills, en Californie, est un joueur américain de basket-ball. Il évolue aux postes d'arrière et d'ailier.

Sommaire

BiographieModifier

Okapi Aalstar (2011-2012)Modifier

Holiday n'est pas drafté en 2011. En août 2011, il signe en Belgique à l'Okapi Aalstar pour la saison 2011-2012. Il est titulaire dans l'équipe belge aux côtes du futur joueur NBA Chris Copeland. Il remporte la coupe de Belgique.

Stampede de l'Idaho/76ers de Philadelphie (2012-2013)Modifier

En juillet 2012, Holiday participe à la NBA Summer League 2012 avec les Cavaliers de Cleveland. Le 1er octobre 2012, il signe avec les Cavaliers. Cependant, il n'est pas conservé par les Cavaliers le 10 octobre. Deux jours plus tard, il est recruté par les Trail Blazers de Portland. Mais, ils le libèrent le 27 octobre 2012. En novembre 2012, il est sélectionné par le Stampede de l'Idaho en D-League.

Le 1er avril 2013, Holiday signe avec les 76ers de Philadelphie[1]. Holiday est nommé dans le troisième meilleur cinq majeur de la D-League et dans le deuxième meilleur cinq majeur défensif.

En juillet 2013, il participe à la NBA Summer League 2013 avec les 76ers de Philadelphie. Le 14 août 2013, il est coupé par les 76ers[2]. Le 30 septembre 2013, il signe avec le Jazz de l'Utah. Cependant, il est libéré par le Jazz le 26 octobre 2013.

Szolnoki Olaj (2013-2014)Modifier

Le 21 novembre 2013, il signe en Hongrie au Szolnoki Olaj pour le reste de la saison 2013-2014. Il remporte la coupe et le championnat de Hongrie.

Le 26 février 2014, le Stampede de l'Idaho transfère ses droits de joueur aux Warriors de Santa Cruz.

Warriors de Golden State (2014-2015)Modifier

En juillet 2014, Holiday participe à la NBA Summer League 2014 avec les Warriors de Golden State. Le 8 septembre 2014, il signe avec les Warriors[3]. Le 25 octobre 2014, il est conservé parmi les 15 joueurs de l'effectif des Warriors pour entamer la saison 2014-15[4]. Le 14 novembre 2014, il est envoyé chez les Warriors de Santa Cruz en D-League. Le lendemain, il est rappelé dans l'effectif. Le 13 mars 2015, il réalise son record de points en carrière en marquant 23 points lors de la défaite des siens contre les Nuggets de Denver. Holiday remporte le titre de champion NBA avec les Warriors après avoir battu les Cavaliers de Cleveland en six matches[5]. En 59 matches avec Golden State en 2014-15, il a des moyennes de 4,3 points et 1,2 rebonds par match.

Hawks d'Atlanta (2015-2016)Modifier

Le 9 juillet 2015, il signe aux Hawks d'Atlanta[6]. Le 29 octobre, il fait ses débuts avec les Hawks lors de la victoire 112 à 101 contre les Knicks de New York et termine le match avec deux points en treize minutes de jeu en étant remplaçant.

Bulls de Chicago (février-avril 2016)Modifier

Le 18 février 2016, Holiday est transféré aux Bulls de Chicago dans un transfert en triangle avec les Hawks d'Atlanta et le Jazz de l'Utah[7]. Le 11 mars 2016, il est titulaire pour la première fois avec les Bulls et pour la sixième fois de sa carrière en raison de la blessure de Derrick Rose. En 38 minutes de jeu, il réalise son meilleur match de la saison avec 14 points, 4 rebonds, 1 passe décisive, 2 interceptions et 2 contres lors de la défaite 118 à 96 chez le Heat de Miami. Le 13 avril 2016, lors du dernier match de la saison des Bulls, Holiday réalise son meilleur match de la saison en marquant 29 points dans la victoire 115 à 105 contre les 76ers de Philadelphie.

Knicks de New York (2016-2017)Modifier

Le 22 juin 2016, Holiday est transféré, avec Derrick Rose et un second tour de draft 2017, aux Knicks de New York en échange de José Calderón, Jerian Grant et Robin Lopez. Le 12 avril 2017, lors du dernier match de la saison des Knicks, Holiday réalise son meilleur match de la saison en marquant 20 points contre les Suns de Phoenix. Durant la saison 2016-2017, il participe à l'ensemble des 82 matches de la saison.

Retour aux Bulls de Chicago (2017-2019)Modifier

Le 10 juillet 2017, il revient aux Bulls de Chicago où il signe un contrat de neuf millions de dollars sur deux ans[8]. Le 3 janvier 2018, Holiday termine meilleur marqueur de son équipe avec 26 points dans la défaite 124 à 115 chez les Raptors de Toronto. Le 15 janvier 2018, il marque sept paniers à trois points, son meilleur total en carrière, pour finir la rencontre avec 25 points dans la victoire des siens 119 à 111 contre le Heat de Miami.

Le 23 novembre 2018, Holiday marque 27 points et prend 13 rebonds dans la défaite des Bulls 103 à 96 au Heat de Miami. Le lendemain, il marque 14 points et prend 11 rebonds dans la défaite des Bulls 111 à 96 chez les Timberwolves du Minnesota ; il réussit quatre paniers à trois points sur treize, réalisant son 31e match consécutif avec au moins un panier à trois points marqué, rejoignant Kirk Hinrich pour la plus longue série dans l'histoire de l'équipe des Bulls. Le match suivant, il bat le record. Au courant du mois de décembre, il est le seul joueur à avoir marqué au moins un panier à trois points à chaque match depuis le début de la saison. Le 21 décembre 2018, son record historique prend fin après 43 matches consécutifs.

Grizzlies de Memphis (janvier -juillet 2019)Modifier

Le 3 janvier 2019, il est transféré aux Grizzlies de Memphis contre Wayne Selden Jr., MarShon Brooks et deux seconds tours de draft (2019 et 2020)[9].

Pacers de l'Indiana (depuis juillet 2019)Modifier

Le 19 juillet 2019, il s'engage pour un an et 4,8 millions de dollars avec les Pacers de l'Indiana[10].

StatistiquesModifier

En NCAAModifier

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2007–2008 Washington 19 0 6,5 29,4 0,0 42,9 1,37 0,42 0,21 0,26 0,68
2008–2009 Washington 35 0 15,6 44,1 25,0 61,9 2,54 1,23 0,43 0,26 2,11
2009–2010 Washington 34 21 22,2 42,2 33,3 80,0 4,47 1,88 1,00 0,59 5,88
2010–2011 Washington 35 35 28,3 46,5 35,9 77,2 5,20 2,14 1,17 0,80 10,49
Carrière 123 56 19,6 44,3 34,3 73,6 3,65 1,54 0,76 0,50 5,32

En NBAModifier

Saison régulièreModifier

Légende :

Champion NBA

gras = ses meilleures performances

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2012–2013 Philadelphie 9 0 15,8 33,3 25,0 75,0 1,56 1,67 0,33 0,67 4,67
2014–2015 Golden State 59 4 11,1 38,7 32,1 82,2 1,24 0,81 0,68 0,20 4,31
2015–16 Atlanta 26 1 10,1 32,9 22,2 50,0 1,04 0,42 0,50 0,15 2,42
Chicago 24 2 17,7 38,1 40,4 78,6 2,25 1,38 0,62 0,54 5,25
Carrière 118 7 12,6 37,1 31,3 76,6 1,42 0,91 0,60 0,30 4,11

Dernière mise à jour effectuée le 8 avril 2016.

PlayoffsModifier

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2015 Golden State 5 0 2,2 50,0 100,0 0,0 0,20 0,20 0,00 0,00 0,60
Carrière 5 0 2,2 50,0 100,0 0,0 0,20 0,20 0,00 0,00 0,60

D-LeagueModifier

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2012-2013 Idaho 47 42 34,7 42,1 41,2 81,6 5,28 2,51 2,43 1,17 17,28
2014-2015 Santa Cruz 1 1 35,6 45,0 45,5 60,0 6,00 4,00 1,00 2,00 26,00
Carrière 48 43 34,7 45,0 41,4 81,0 5,29 2,54 2,40 1,19 17,46

Records personnels sur une rencontre de NBAModifier

Les records personnels de Justin Holiday, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[11] :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 30 Mavericks de Dallas 3 @ Grizzlies de Memphis
Paniers marqués 10 Hornets de Charlotte 17 novembre 2017 1 @ Grizzlies de Memphis 11 mai 2015
Paniers tentés 17 @ Cavaliers de Cleveland 24 octobre 2017 1 @ Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
11 mai 2015
Paniers à 3 points réussis 5 @ Nuggets de Denver 13 mars 2015 1 @ Grizzlies de Memphis 11 mai 2015
Paniers à 3 points tentés 7 Kings de Sacramento
@ Nuggets de Denver

13 mars 2015
1 @ Grizzlies de Memphis 11 mai 2015
Lancers francs réussis 6 Grizzlies de Memphis
Nuggets de Denver

Lancers francs tentés 6 Grizzlies de Memphis
Nuggets de Denver
13 avril 2015
15 avril 2015
Rebonds offensifs 2 3 fois
Rebonds défensifs 5 @ Wizards de Washington
@ Knicks de New York

1 @ Rockets de Houston
Rebonds totaux 6 @ Wizards de Washington 16 mars 2016 1 @ Rockets de Houston 23 mai 2015
Passes décisives 5 Hawks d'Atlanta 1 @ Rockets de Houston 23 mai 2015
Interceptions 5 @ Jazz de l'Utah
Contres 4 Nets de Brooklyn
Balles perdues 4 Bucks de Milwaukee 2 @ Rockets de Houston 23 mai 2015
Minutes jouées 38 Heat de Miami 4 @ Rockets de Houston 23 mai 2015

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Fabrice Auclert, « Sixers : dans la famille Holiday, je voudrais le grand frère », sur basketusa.com, (consulté le 9 avril 2016)
  2. Alain Mattei, « Les Sixers mettent Justin Holiday en vacances », sur basketusa.com, (consulté le 9 avril 2016)
  3. Fabrice Auclert, « Le frère de Jrue Holiday aux Warriors », sur basketusa.com, (consulté le 9 avril 2016)
  4. « Les Warriors gardent le frère de Jrue Holiday », sur basketusa.com, (consulté le 9 avril 2016)
  5. Arnaud Gelb, « Les Warriors, champions NBA pour la première fois depuis 40 ans ! », sur www.basketusa.com, (consulté le 8 avril 2016)
  6. Christophe Brouet, « Un champion NBA aux Hawks », sur basket-infos.com, (consulté le 9 juillet 2015)
  7. Christophe Brouet, « Kirk Hinrich envoyé aux Hawks; Justin Holiday aux Bulls », sur basket-infos.com, (consulté le 9 avril 2016)
  8. Fabrice Auclert, « Justin Holiday revient aux Bulls », sur basketusa.com, (consulté le 4 janvier 2019)
  9. Fabrice Auclert, « Les Bulls envoient Justin Holiday aux Grizzlies », sur basketusa.com, (consulté le 4 janvier 2019)
  10. https://basket-infos.com/2019/07/19/justin-holiday-rejoint-son-frere-aux-pacers/
  11. (en) « Justin Holiday : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 9 avril 2016)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :