Jules Vandievoet

peintre belge

Jules Gabriel Vandievoet, (son prénom usuel était « Jules ») est un peintre décorateur de théâtre et également régisseur, actif au Grand Théâtre de Luxembourg.

Jules Vandievoet
Jules Vandievoet (1885-1947) peintre de théâtre.jpg
Jules Vandievoet
Naissance
Décès
(à 61/62 ans)
Luxembourg
Nationalité
Activité

Il épouse à Saint-Gilles en 1904, l'actrice luxembourgeoise Hélène Donnen.

Il naît à Schaerbeek (Bruxelles) en 1885 et meurt à Luxembourg le [1].

OriginesModifier

Jules Vandievoet est le fils de Jean Vandievoet, ébéniste, né à Schaerbeek le et mort le à Saint-Josse-ten-Noode domicilié 3 rue Bonneels, et d'Adolphine Nandancée.

Il appartient à une famille originaire du village de Schaerbeek où ses ancêtres étaient établis comme cultivateurs maraîchers au XVIIIe siècle[2].

CarrièreModifier

Après des études à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles, Jules Vandievoet s'établit au Luxembourg où il a une longue carrière de peintre de théâtre. En 1935, il fête ses 35 ans de jubilé théâtral.

Son œuvreModifier

Son œuvre consiste principalement en décors de théâtre, mais il a également créé des décors à l'occasion de festivités, ainsi, en , il réalise pour le Grand Bazar de Charité dans la salle des fêtes du palais municipal de Luxembourg une reproduction du Moulin de la Galette qui occupait la « butte » de l'estrade, et donnait l'illusion d'un horizon montmartois[3].

NotesModifier

  1. Jules Vandievoet était le frère de François Vandievoet, né le 22 mai 1870, qui est le grand-père du poète Jacques Vandievoet, dit Jacques Oriol.
  2. Le généalogiste Joseph Jacquart, mentionne cette famille Van Dievoet, Van Dievoort ou Vandievoet parmi les familles souches de Schaerbeek. La généalogie de cette famille a été publiée dans la revue l’Intermédiaire des Généalogistes, n°194 et 195.
  3. Revue de l'Union des femmes de France, bulletin mensuel, Paris-17, n° 3, mars 1927, page 65.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Guy May, "Castigat ridendo mores. Revue in Luxemburg 1896-1940. Ein Kapitel nationaler Theatergeschichte", dans, Nos Cahiers, lëtzebuerger zäitschrëft fir kultur, 6. joër, 1985, p. 38, p. 54. (Où il est cité sous le nom Jules van Dievoet ou Juleke van Dievoet).
  • Vade-mecum culturel, janvier-, Luxembourg, p. 9 et p. 10.
  • Joseph Jacquart, Les vieilles familles de l'agglomération bruxelloise aux 17° et 18° s., Bruxelles, 1946. (Signale cette famille Vandievoet comme famille souche de Schaerbeek.)
  • Descendance de Henri Vandievoet et de Jeanne Van Nerom, demeurant à Schaerbeeek, dans, "L'intermédiaire des généalogistes", Bruxelles, n° 194, année 1978, pp. 174 à 175.
  • Estelle van Win, "Famille Vandievoet à Schaerbeek au XVIIIe siècle", dans, "L'intermédiaire des généalogistes", n° 195, Bruxelles, année 1978, pp. 255 à 256. (Où est décrite l'ascendance de Jules Vandievoet)

Articles connexesModifier