Jules Ricard

journaliste, romancier et nouvelliste français

Antoine Henri Jules Ricard, né à Paris le , mort à Chantilly le , est un romancier et dramaturge français.

Jules Ricard
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
Chantilly
Nationalité
Activités
Conjoint
Autres informations
Distinction

BiographieModifier

Jules Ricard est le fils de Joseph Ricard et de Pétronille Philippon ; il voit le jour au domicile de son grand-père maternel, à Paris, 62, rue d'Hauteville. Après des études de droit, il exerce la profession d'avocat à la cour d'appel de Paris. Il épouse Jeanne Louise Weipeth, morte à Bordeaux en 1872. Il épouse en secondes noces le à Neuilly-sur-Seine[1], Augustine Bulteau, femme de lettres qui deviendra célèbre pour ses articles, signés Foemina, dans Le Figaro ; le couple divorce en 1896[2]. Il épouse en troisièmes noces à Paris, le 20 juillet 1897, avec Louise Jeanne Dombrowska, belle-sœur du dramaturge Louis Legendre (1851-1908).

Le 31 octobre 1895, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur[3].

Journaliste, il collabore au Figaro, au Gil Blas et au Gaulois. Il fréquentait le salon de la comtesse Diane de Beausacq, qui l'avait élevé.

Jules Ricard est inhumé au cimetière de Montmartre à l'issue d'une cérémonie de funérailles célébrée en l'église Saint-Louis d'Antin[4].

BibliographieModifier

  • Pitchoun ! , Paris : C. Lévy, 1883.
  • La Voix d'or, Paris : C. Lévy, 1884.
  • Magdon, Paris : C. Lévy, 1884.
  • Pacha, roman parisien, Paris : C. Lévy, 1886. [1]lire en ligne sur Gallica
  • La course à l'amour, Paris : C. Lévy, 1887.
  • Secret de femme, Paris : C. Lévy, 1887.
  • Fleur de neige, livret d'un ballet en 1 acte sur une musique d'Albert Cahen, Paris : C. Lévy, 1888.
  • Contes à mon singe, Paris : C. Lévy, 1889.
  • Histoires fin de siècle, Paris : Calmann-Lévy, 1890. [2]lire en ligne sur Gallica
  • Cœurs inquiets, Paris : C. Lévy, 1890.
  • Huguette, Paris : Calmann-Lévy, 1891.
  • Moumoute, Paris : C. Lévy, 1892. [3]lire en ligne sur Gallica
  • Sœurs, Paris : C. Lévy, 1893.
  • Contes d'après-midi, Paris : C. Lévy, 1893.
  • Acheteuse de rêves, Paris : C. Lévy, 1894.
  • À prix fixe et à la carte, salons et cabinets, Paris : C. Lévy, 1895.
  • Le Chemin de la paix, Paris : C. Lévy, 1896.
  • Ménages de Paris, Paris : C. Lévy, 1896.
  • L'Idole, comédie en 1 acte en collaboration avec Marcel Ballot, Paris : C. Lévy, 1896.
  • Cristal fêlé, Paris : C. Lévy, 1899.

Notes et référencesModifier

  1. Archives de Neuilly-sur-Seine — acte de mariage n° 160 de l'état civil, année 1880.
  2. Divorce prononcé par le tribunal civil de la Seine le 19 septembre 1896 (voir la note marginale de l'acte de mariage (n° 160) de l'état civil
  3. « Cote LH/2317/20 », base Léonore, ministère français de la Culture.
  4. « Nécrologie », Le Gaulois,‎ , p. 2 (lire en ligne).

Liens externesModifier