Juan José Rondón

Juan José Rondón
Juan José Rondón
Portrait de Juan José Rondón par Constancio Franco[Note 1].

Surnom El negro Juan José
Naissance 1790
Santa Rita de Manapire, État de Guárico, Drapeau du Venezuela Venezuela
Décès (à 32 ans)
Boyacá, Nouvelle-Grenade
Origine Drapeau du Venezuela Venezuela
Allégeance Bandera de Angostura (20 de noviembre de 1817).svg Venezuela
Flag of New Granada (1811-1814).svg Nouvelle-Grenade
Flag of the Gran Colombia.svg Grande Colombie
Arme Cavalerie
Grade Colonel
Conflits Guerre d'indépendance de la Colombie
Guerre d'indépendance du Venezuela
Faits d'armes Bataille du Pantano de Vargas

Juan José Rondón Delgadillo, né à Santa Rita de Manapire, dans l'actuel État de Guárico au Venezuela en 1790 et mort à Valencia au Venezuela en 1822, est un militaire vénézuélien, colonel de l'armée républicaine de Simón Bolívar durant les guerres d'indépendance du Venezuela et de la Colombie. Il se distingue principalement lors de la bataille du Pantano de Vargas le , épisode décisif de la campagne libératrice de la Nouvelle-Grenade.

Il est enterré au Panthéon national du Venezuela.

Liens internesModifier

Liens externesModifier

NotesModifier

  1. Il est établi avec certitude que Juan José Rondón était noir. Le portrait le montre avec des traits caucasiens et un teint basané suivant la tendance des peintres de l'époque d'enlever traits négroïdes comme les cheveux frisés, les lèvres épaisses, un nez large et d'éclaircir la couleur de la peau.

RéférencesModifier

(es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « Juan José Rondón » (voir la liste des auteurs).