Juan Bautista Alberdi

théoricien politique, philosophe et diplomate argentin

Juan Bautista Alberdi (né le à San Miguel de Tucumán et mort le à Neuilly-sur-Seine) est un théoricien politique et diplomate argentin. Il vécut la majeure partie de sa vie en exil à Montevideo et au Chili.

Juan Bautista Alberdi
Image dans Infobox.
Fonctions
Député
Tucumán
-
Ambassadeur d'Argentine en France
Ambassadeur d'Argentine au Royaume-Uni (d)
Ambassadeur d'Argentine au Chili (d)
Ambassadeur d'Argentine en Espagne (d)
Ambassadeur d'Argentine près le Saint-Siège (d)
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Père
Salvador Alberdi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Influencé par
Œuvres principales

Préoccupé par la nécessité de créer une philosophie nationale fondée sur la liberté de l'homme, son œuvre principale « Bases y puntos de partida para la organización política de la República Argentina » (1852) est à l’origine de la Constitution argentine de 1853, toujours en vigueur.

BiographieModifier

Il meurt à Neuilly-sur-Seine en France en 1884 à l’âge de 73 ans. Son corps fut rapatrié et enterré au cimetière de la Recoleta à Buenos Aires en Argentine. Il reste l’un des auteurs les plus connus en Argentine.

PublicationsModifier

  • (es) Obras completes, 8 vol, Buenos Aires, 1886-1887
  • (es) Escritos postumos, 16 vol., 1895-1901

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :