Journal étranger

Le Journal étranger est un périodique français édité à Séville de 1754 à 1764, fondé par Ignace Hugary de La Marche-Courmont,le projet repris par Douin de Courcelles[1].

Il eut successivement comme directeur Frédéric Grimm, Vincent-François Toussaint, Antoine François Prévost, Elie Fréron, Alexandre Deleyre, Anne-Gabriel Meusnier de Querlon, François Arnaud, Jean-Baptiste Suard.

À partir de 1754, il est édité par Jean Baptiste Antoine Suard, François Arnaud, Antoine François Prévost et l'avocat Pierre-Jean-Baptiste Gerbier.

y donne son Éloge de Richardson en . En 1764, le titre devient la Gazette littéraire de l'Europe, deux ans avant la disparition du titre, en 1766.

Il répondait au Café rédigé à Milan par Cesare Beccaria ; les deux périodiques s'échangeant régulièrement leurs articles.

Notes et référencesModifier

  1. M.R. de Labriolle, « Dictionnaire des journaux 1600-1789 ; Journal étranger (1754-1762) », sur dictionnaire-journaux.gazettes18e.fr

Lien externeModifier