Ouvrir le menu principal

Journée internationale de prière et de réflexion contre la traite des êtres humains

La Journée internationale de prière et de réflexion contre la traite des êtres humains sera célébrée pour la première fois le .

HistoireModifier

La première Journée internationale de prière et de réflexion contre la traite des êtres humains a été annoncée par le président du conseil pontifical Justice et Paix, le cardinal Peter Turkson. Il s'agit de la fête de sainte Joséphine Bakhita, une esclave qui est devenue religieuse[1],[2],[3],[4],[5].

Notes et référencesModifier

  1. « 1ère Journée mondiale de prière et de réflexion sur la traite des êtres humains », sur Église catholique en France, (consulté le 4 février 2015)
  2. « Le Président de la CECC publie un message pour la première Journée internationale de prière et de réflexion contre la traite des êtres humains », sur Conférence des évêques catholiques du Canada, (consulté le 4 février 2015)
  3. « Journée internationale de prière et de réflexion contre la traite des personnes - See more at: http://www.crc-canada.org/fr/node/1699#sthash.s2PEhviT.dpuf », sur Conférence religieuse canadienne (consulté le 4 février 2015)
  4. « 8 février Journée internationale de prière et réflexion contre la traite humaine », sur Comité d'action contre la traite humaine interne et internationale, (consulté le 4 février 2015)
  5. Mgr Pierre-André Durocher, Première Journée internationale de prière et de réflexion contre la traite des êtres humains, , 4 p. (lire en ligne)