Joseph Patrick Kennedy, Jr.

officier de la marine américaine, et frère ainé de John F. Kennedy
Joseph Patrick Kennedy, Jr.
Image dans Infobox.
Joseph P. Kennedy, Jr vers 1942.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 29 ans)
MancheVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Allégeance
Formation
Activités
Famille
Père
Mère
Fratrie
Autres informations
Parti politique
Armes
United States Navy, list of United States Navy aircraft squadrons (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Grades militaires
Conflit
Distinctions
signature de Joseph Patrick Kennedy, Jr.
Signature
Joseph P. Kennedy Jr. (grave).jpg
Vue de la sépulture.

Joseph Patrick Kennedy, Jr., né le à Brookline (Massachusetts) et mort le à Blythburgh (Royaume-Uni), est un membre de la célèbre famille Kennedy des États-Unis, et le frère aîné du président John Fitzgerald Kennedy.

BiographieModifier

Études et préludes en politiqueModifier

Né le à Brookline (Massachusetts), il est le premier enfant de Joseph Patrick Kennedy ,Sr. et Rose Fitzgerald. Kennedy

Surnommé « Joe Jr », il est un brillant étudiant en droit à Harvard, et il est dès son plus jeune âge « programmé » par son père pour devenir un jour président des États-Unis. En 1940, il décroche un siège de délégué du Massachusetts à la convention nationale du Parti démocrate[réf. nécessaire].

Mort en opérationModifier

 
Dernière photo de Joseph P. Kennedy Jr., le 12 août 1944, jour de sa mort.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, alors que son cadet (John Fitzgerald Kennedy, le futur président) vient de se distinguer pour ses faits d'armes dans le Pacifique[Note 1], Joe Jr se porte volontaire pour participer à une mission expérimentale dont l'une des finalités est la destruction du V3, un canon géant devant tirer en continu des obus de 150 cm vers l'Angleterre. La cible avait déjà été bombardée, mais à cause d'un manque de coordination des différents services de renseignement, cette mission - alors inutile - aura bien lieu[1].

Le , Joseph Kennedy Jr décolle à 17 h 52 à bord d'un B-24 Liberator pour une mission expérimentale pour laquelle il s'était porté volontaire, l'« opération Anvil »[Note 2] (« Enclume »[2] ; le but est d'envoyer un bombardier télécommandé s'écraser avec une importante charge explosive contre une cible, mais le décollage doit être effectué par un pilote et un copilote qui sautent ensuite en parachute au-dessus de l'Angleterre). Vers 18 h 20, alors qu'il se prépare à évacuer l'appareil comme prévu, son avion, transformé en bombe volante (il transporte environ 11 000 kg d’explosif Torpex ), explose au-dessus de Blythburgh (Angleterre).

L'enquête de l'époque conclut qu'un problème électrique était à l'origine de la cause de la détonation des charges[3].

Sa mort prématurée poussera son père à revoir ses ambitions pour son frère cadet John, jusque-là jeune homme plutôt dilettante et qui s'orientait vers une carrière de journaliste.

 
Pierre tombale commémorative de Joseph P. Kennedy Jr. au cimetière national d'Arlington.

Célibataire, Joe Jr. ne laisse pas de descendance.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Le 2 août 1943, au large des îles Salomon, alors que le patrouilleur PT 109 dont il assure le commandement vient d'être coupé en deux par le destroyer japonais Amagiri, il sauve la vie d'un membre blessé de son équipage, en le tirant à la nage sur près de cinq kilomètres avant de mettre pied sur une île.
  2. Cette opération est semblable à l'Opération Aphrodite, qui elle emploie des B-17 Flying Fortress.

RéférencesModifier

Liens internesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :