Ouvrir le menu principal

Joseph Pannaye

footballeur belge

Joseph Pannaye
Image illustrative de l’article Joseph Pannaye
Biographie
Nom Joseph François Alphonse Pannaije
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance
Lieu Saint-Nicolas, Liège (Belgique)
Décès (à 86 ans)
Lieu Liège (Belgique)
Poste arrière-gauche
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1941-1954Drapeau : Belgique R. Tilleur FC- (-)
1954-1961Drapeau : Belgique RCS verviétois (entraîneur-joueur)- (-)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1944-1947Drapeau : Belgique Belgique 13 (0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1962-1966Drapeau : Belgique R. Tilleur FC
1969-1971Drapeau : Belgique RCS verviétois
1987Drapeau : Belgique RCS verviétois (intérim)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Joseph Jo Pannaye est un footballeur belge né le à Saint-Nicolas, Liège (Belgique)[1] et mort le 20 février 2009 à Liège (Belgique)[2].

BiographieModifier

Jo Pannaye fait ses débuts en 1941 comme défenseur dans l'équipe première du Tilleur FC, club de la banlieue de Liège qui évolue alors en Division 1. En 1946, l'équipe est reléguée en division inférieure, mais revient parmi l'élite deux saisons après. L'équipe réussit à se maintenir quelques années grâce à une défense intraitable formée entre autres du gardien François Daenen et de Jo Pannaye.

Le défenseur est très vite sélectionné en équipe de Belgique : il joue son premier match international contre la France, le 24 décembre 1944. Cette rencontre perdue sur le score de 1 à 3, est restée mythique car elle est aussi le premier match des Diables Rouges et des français, joué après la guerre. Arrière central impitoyable, il tient Stanley Matthews en respect à Wembley en 1946 (Angleterre-Belgique, 2-0), avant d'aller faire match nul contre l'Écosse (2-2) à Hampden Park. Il joue en tout treize rencontres avec les Diables[3].

Jo Pannaye quitte Tilleur en 1954 pour devenir entraîneur-joueur au RCS Verviétois. Il contribua à faire monter le club parmi l'élite en 1956 et à atteindre la finale de la Coupe de Belgique, finalement perdue contre le RC Tournaisien.

En 1961, il raccroche les crampons et part entraîner son ancien club qu'il fait remonter en Division 1. Il est à nouveau à Verviers en 1969. Puis dans les années 1980, il est Directeur Sportif dans le club du Panorama et assure l'intérim d'entraîneur sur un match en 1987.

Il est décédé le 20 février 2009 âgé de près de 87 ans[4]

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier