Ouvrir le menu principal

Jonglei
Jonglei
Localisation de l'État dans le Soudan
Administration
Pays Drapeau du Soudan du Sud Soudan du Sud
Type État
Capitale Bor
Gouverneur Kuol Manyang Juuk
Démographie
Population 1 358 602 hab. (2008)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Superficie 122 479 km2

Le Jonglei est le plus vaste des États du Soudan du Sud.

Sa capitale est Bor.

Les autres villes importantes sont : Padak, Waat, Akobo, Pibor, Pochalla, Ayod, Fangak, Boma, Panyagoor, Warkok et Duk.

ComtésModifier

HistoireModifier

La capitale de l'État, Mading Bor, est devenue un centre administratif sous le Soudan anglo-égyptien (1899-1956) pour le peuple Dinka . C'est à Malek , petite colonie située à environ 19 km au sud de Mading Bor, que la première mission chrétienne moderne au Soudan du Sud actuel a été établie par Archibald Shaw en décembre 1905. Bor est devenu le premier quartier. pour accueillir une station de la Church Missionary Society en 1905. Shaw a ouvert la première école primaire à Malek. Cette école a produit le premier évêque anglican autochtone consacré à Dinkaland, Daniel Deng Atong . John Aruorest devenue la première légende à être baptisée en 1916 à Mading Bor. En 1912, les Britanniques fondèrent Pibor Post , un avant-poste de l'ère coloniale qui s'appelait à l'origine Fort Bruce dans la partie orientale de Jonglei. De 1919 à 1976, le territoire de l'état actuel de Jonglei appartenait à l'état du Haut-Nil dans ce qui était à l'origine un Soudan anglo-égyptien .

Jonglei a une longue histoire de troubles qui ont affecté d'autres régions du Soudan. La première guerre civile soudanaise, qui a duré de 1955 à 1972, a éclaté avec une rébellion du sud à Torit (État imatong) contre des officiers armés du nord. En 1983, la deuxième guerre civile soudanaise a également éclaté sur le Nil à Jonglei.

Dans les années 1970, le gouvernement soudanais a mis sur pied une équipe d'enquête sur le Jonglei chargée d'enquêter sur le potentiel de développement et les affaires de la région. En 1976, Jonglei a été séparée du Haut-Nil en tant que province distincte. La construction du projet du canal de Jonglei , un canal de 360 km de long entre Mading Bor et le passage de la rivière Sobat au Nil Blanc, a commencé en 1978, mais a été interrompue en 1983-1983 pour des raisons politiques, financières et techniques. De 1991 à 1994, le territoire a de nouveau été inclus dans les frontières nouvellement définies de l'État du Haut-Nil. Le 14 février 1994, Jonglei a de nouveau été scindé en un État distinct.

AnnexesModifier