John Townshend (1er comte Sydney)

homme politique anglais

John Townshend
John Townshend, Vanity Fair, 1869-05-01.jpg
Fonctions
Membre du 9e Parlement du Royaume-Uni
9e Parlement du Royaume-Uni (d)
Whitchurch (en)
-
Membre du 8e Parlement du Royaume-Uni
8e Parlement du Royaume-Uni (d)
Whitchurch (en)
-
Membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Titre de noblesse
Earl Sydney (en)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Père
Mère
Caroline Clements (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Lady Emily Paget (d) (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Distinction

John Robert Townshend, 1er comte Sydney ( - ), connu sous le nom de vicomte Sydney entre 1831 et 1874, est un homme politique libéral britannique. Au cours d'une carrière ministérielle s'étalant sur plus de 30 ans, il est deux fois Lord Chambellan et deux fois Lord-intendant.

JeunesseModifier

Membre de la famille Townshend dirigée par le marquis Townshend, Sydney est le fils de John Townshend (2e vicomte Sydney), de sa seconde épouse Lady Caroline Elizabeth Letitia, fille de Robert Clements (1er comte de Leitrim) [1]. Il fait ses études au Collège d'Eton et St John's College, Cambridge, diplômé de MA en 1824 [2].

Carrière politiqueModifier

Sydney est élu pour la première fois au Parlement pour Whitchurch en 1826, un siège qu'il occupe jusqu'en 1831[3], quand il succède à son père dans la vicomté et entre à la Chambre des lords [1]. De 1828 à 1831, il sert les rois George IV et Guillaume IV comme valet de la chambre à coucher et de 1835 à 1837 est gentilhomme de la chambre à coucher de Guillaume IV [4].

En décembre 1852, il est nommé capitaine des Yeomen de la garde, whip en chef adjoint de la Chambre des lords dans le gouvernement de coalition de George Hamilton-Gordon et est admis au Conseil privé au début de 1853. Il continue comme capitaine des Yeomen de la garde lorsque Lord Palmerston devient premier ministre en 1855, mais renonce à son poste lorsque les libéraux perdent le pouvoir en février 1858. Les libéraux reprennent leurs fonctions sous Palmerston dès juin 1859, et Sydney est nommé Lord Chambellan, poste qu'il occupe jusqu'en 1866, sous la présidence de Lord Russell. En février 1866, il est nommé Chevalier Grand-Croix de l'Ordre du Bain.

Sydney est de nouveau Lord chambellan entre 1868 et 1874 dans la première administration de William Ewart Gladstone. En 1874, il est créé comte Sydney, de Scadbury, dans le comté de Kent. Il sert plus tard sous Gladstone comme Lord-intendant entre 1880 et 1885 et entre février et juillet 1886. Cependant, malgré la carrière ministérielle de Lord Sydney durant plus de 30 ans, il n'a jamais été membre du cabinet.

Outre sa carrière politique, il est également colonel de la Kent Militia Artillery à partir du moment où elle est levée en mai 1853 jusqu'en 1890[5], Lord Lieutenant du Kent entre 1856 et 1890 [6] et capitaine du Deal Castle entre 1879 et 1890 [7].

FamilleModifier

Lord Sydney épouse Lady Emily Paget, fille du maréchal Henry Paget, 1er marquis d'Anglesey, le 4 août 1832. Ils n'ont pas d'enfants. Il est décédé en février 1890, à l'âge de 84 ans, et ses titres ont disparu. La comtesse Sydney survit à son mari trois ans et est décédée en mars 1893 [1]. Le siège familial de Frognal House passe au neveu de Lord Sydney, Robert Marsham, qui prend le nom de famille supplémentaire de Townshend conformément à la volonté de son oncle [8].

RéférencesModifier

Liens externesModifier