John Rubens Smith

artiste américain

John Rubens Smith, né le à Londres et mort le à New York, est un artiste peintre, graveur et professeur d’art qui a travaillé aux États-Unis.

John Rubens Smith
John Rubens Smith self-portrait ca. 1817.jpg
Autoportrait (vers 1817).
Naissance
Décès
(à 74 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activité
Père
Mère
Ann Darlow (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
John Rowson Smith (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

John Rubens Smith est né à Londres où il étudie très jeune auprès de son père John Raphael Smith, un graveur spécialisé en mezzotinte. Plus tard, il entre à l'école de la Royal Academy. Il produit quelques gravures dont des portraits de groupe[1].

Smith émigre à New York en 1807. Il se met à produire des paysages américains et des portraits. Il marque sans doute toute une génération d'artistes américains en ouvrant une école de dessin et en publiant des ouvrages pédagogiques sur les techniques de dessin et de gravure, dont The Juvenile Drawing-book (1822), contenant 55 lithographies et qui connaît plusieurs rééditions[2]. Il meurt à New York en 1849.

Il est le père de John Rowson Smith (en) (1810-1864), un peintre itinérant spécialisé dans la conception de panoramas, qu'il élaborait en collaboration avec Richard Risley Carlisle (en).

NotesModifier

  1. Un fonds de gravures est conservé au Center for Australian Art — notice en ligne (Australian Prints and Printmaking).
  2. John Rubens Smith, The Juvenile Drawing-book, New York, J. W. Moore, édition de 1844 — en ligne.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :