John Leveson-Gower (1er comte Gower)

politicien britannique

John Leveson-Gower
Image dans Infobox.
Fonctions
Lord du Sceau privé
-
Lord du Sceau privé
-
Membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
Formation
Activité
Père
Mère
Lady Catherine Manners (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Jane Leveson-Gower (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Evelyn Pierrepont (d)
Penelope Stonhouse (d) (depuis )
Mary Tufton (en) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Richard Leveson-Gower (en)
Unknown daughter Leveson-Gower (d)
Unknown daughter Leveson-Gower (d)
Mary Leveson-Gower (d)
Elizabeth Leveson-Gower (d)
Frances Leveson-Gower (d)
Evelyn Leveson-Gower (d)
Unknown Leveson-Gower (d)
Unknown daughter Leveson-Gower (d)
Granville Leveson-Gower
Unknown Leveson-Gower (d)
Gertrude Leveson-Gower (en)
John Leveson-Gower
Unknown Leveson-Gower (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique

John Leveson-Gower, 1er comte Gower ( - )[1],[2], connu sous le nom de baron Gower de 1709 à 1746, est un homme politique conservateur britannique de la famille Leveson-Gower, l'un des premiers conservateurs à entrer au gouvernement après la succession de Hanovre.

BiographieModifier

Il est un fils de John Leveson-Gower (1er baron Gower) ( - ) et de son épouse Lady Catherine Manners ( - [2]. Ses grands-parents maternels sont John Manners (1er duc de Rutland) et Catherine Wriothesley Noel, fille de Baptiste Noel (3e vicomte Campden)[2]. Il fait ses études aux Adams 'Grammar School et Westminster School avant d'entrer à la Christ Church d'Oxford en 1710[2]. Vers 1730, il érige le premier Trentham Hall sur le modèle de Buckingham House (Buckingham Palace). Il obtient son diplôme de DCL de cette dernière université en 1732.

Carrière politiqueModifier

Il est d'abord devenu un des fondateurs du Foundling Hospital de Londres en 1739. Il sert ensuite comme Lord du sceau privé entre 1742 et 1743 et 1744 et 1754. Il est le premier grand conservateur à entrer au gouvernement après l’avènement du roi George Ier, lorsqu'il rejoint l'administration de John Carteret en 1742. Il est également nommé membre du Conseil privé en 1742 et est créé vicomte Trentham, de Trentham dans le comté de Stafford et comte Gower le .

FamilleModifier

Il épouse, le ou 1712, Lady Evelyn Pierrepont ( - ), fille d'Evelyn Pierrepont (1er duc de Kingston-upon-Hull) et de sa première épouse, Lady Mary Feilding. Mary est une fille de William Feilding (3e comte de Denbigh) et de son épouse Mary King. Par sa première femme, le comte a onze enfants[2] :

Le , il épouse Penelope Stonhouse (décédée le ), fille de Sir John Stonhouse (3e baronnet), le [2] et ont une fille :

  • L'hon. Penelope Leveson-Gower (vers - ).

Le , il épouse Lady Mary Tufton, comtesse douairière de Harold, fille de Thomas Tufton (6e comte de Thanet) et veuve d'Anthony Grey, comte de Harold , et ont [3] :

  • L'hon. Thomas Leveson-Gower (né le mais connu pour être mort jeune).
  • Amiral Hon. John Leveson-Gower (amiral) ( - ), marié à Frances Boscawen, fille de l'amiral Edward Boscawen.

RéférencesModifier

  1. Record pour John Leveson-Gower, 1er comte Gower sur www.thepeerage.com [1]
  2. a b c d e et f George Edward Cokayne, éditeur. The Complete Baronetage, 5 volumes (pas de date (1900) ; réimpression, Gloucester, Royaume-Uni : Alan Sutton Publishing, 1983), volume III, pages 39–40
  3. Charles Mosley, éditeur. Burke's Peerage, Baronetage & Knightage, 107e édition, 3 volumes (Wilmington, Delaware, États-Unis : Burke's Peerage (Généalogiques Books) Ltd, 2003, volume 1, page 1065

Liens externesModifier