John Holles (1er duc de Newcastle)

homme politique britannique, 1er duc de Newcastle

John Holles, 1er duc de Newcastle-upon-Tyne , KG, PC () était un pair anglais.

John Holles
Dukeofnewcastleunder.jpg
Fonctions
Lord du Sceau privé
-
Membre du Parlement d'Angleterre
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 49 ans)
Activité
Père
Mère
Grace Pierrepont (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjointe
Margaret Holles, Duchess of Newcastle-upon-Tyne (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Henrietta Cavendish Holles Harley of Oxford (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique

BiographieModifier

Il est né à Edwinstowe, Nottinghamshire, le fils de Gilbert Holles (3e comte de Clare) et de sa femme, Grace Pierrepont. Grâce était la fille de L'hon. William Pierrepont et petite-fille du 1er comte de Kingston-upon-Hull.

Holles a été élu député de Nottinghamshire comme Lord Houghton le , mais a été appelé à la Chambre des Lords deux jours plus tard, quand son père est mort et il est devenu le 4e comte de Clare. Il a été créé 1er duc de Newcastle-upon-Tyne, de la 2e création, en 1694. Le Duc de Newcastle-upon-Tyne est un titre qui a été créé trois fois dans l'histoire britannique. La première création avait disparu lorsque Henry Cavendish (2e duc de Newcastle) est mort en l'absence d'un héritier mâle[1].

Le , il épouse Lady Margaret Cavendish, une fille de Henry Cavendish. Ils eurent un enfant, Lady Henrietta Cavendish Holles (en) (1694-1755), qui a épousé Edward Harley (2e comte d'Oxford) et était mère de Margaret Harley.

En 1710, il a acheté Wimpole Parc dans le Cambridgeshire et le Manoir de Marylebone. Les terres de Marylebone passèrent à son gendre Harley qui a nommé Holles Street en sa mémoire.[2]

Une rivalité s'est formé entre John et sa sœur, Elizabeth, quand elle a épousé Christopher Vane, 1er baron Barnard.[3]

Le duc est mort en 1711 de blessures subies lors d'une chute de cheval lors d'une chasse près de Welbeck.[4]Il a laissé les biens Cavendish à son gendre, Edward Harley et le reste de ses biens à son neveu Thomas Pelham-Holles, par la suite 1er duc de Newcastle (la troisième création) et futur premier ministre.

RéférencesModifier

  1. « HOLLES, John, Lord Houghton (1662-1711), of Haughton, Notts. and Warwick House, Holborn, Mdx. », History of Parliament Online (consulté le 16 mars 2016)
  2. Bebbington, Gillian. (1972) London Street Names. London: B.T. Batsford. pp. 164 & 176.
  3. Mounsey, Chris. Christopher Smart: Clown of God. London: Bucknell University Press, 2001. p. 23
  4. Abel Boyer, The history of the reign of Queen Anne, vol. 10 (lire en ligne), p. 381

Liens externesModifier