John F. Kennedy Stadium

stade américain
John F. Kennedy Stadium
Municipal Stadium Philadelphia.jpg
Généralités
Noms précédents
Sesquicentennial Stadium (1926)
Philadelphia Municipal Stadium (1926-1964)
John F. Kennedy Stadium (1964-1992)
Adresse
S Broad Street, Philadelphie, Pennsylvanie 19148
Construction et ouverture
Ouverture
Architecte
Simon & Simon
Fermeture
Démolition
1992
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
ville de Philadelphie
Équipement
Surface
pelouse naturelle
Capacité
75 000
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Pennsylvanie
voir sur la carte de Pennsylvanie
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Philadelphie
voir sur la carte de Philadelphie
Red pog.svg

Le John F. Kennedy Stadium, initialement Philadelphia Municipal Stadium, était un stade situé à Philadelphie aux États-Unis.

Il a existé de 1925 à 1992. Sa capacité était de plus de 100 000 places initialement, puis elle a été ramenée à 75 000 places.

HistoireModifier

Les Eagles de Philadelphie jouaient au Municipal Stadium de 1936 à 1939, ainsi qu'en 1941. Pendant de nombreuses années, le stade a accueilli le match annuel de football américain entre l'Army et la Navy. Le stade a également accueilli plusieurs matches de boxe, y compris le premier match de Jack Dempsey contre Gene Tunney, et un match entre Georges Carpentier et Tommy Loughran.

En plus des événements sportifs, le stade a également accueilli des concerts de musique. Les groupes qui ont joué au stade sont notamment U2, The Rolling Stones, The Who, Yes, The Jacksons, The Beatles, The Beach Boys, Genesis et Pink Floyd. Journey a enregistré un album de concert au stade en 1983. Le , la partie américaine du Live Aid s'est déroulée dans le stade.

Le stade a été condamné en 1989, et il a été détruit trois ans après. Le dernier événement public dans le stade était un concert de Grateful Dead. Aujourd'hui, le Wachovia Center est situé sur son site.