Ouvrir le menu principal

John Anderson (naturaliste)

anatomiste et zoologiste écossais
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Anderson et Anderson.

John Anderson, né le à Édimbourg et mort le à Buxton, est un naturaliste et un médecin écossais.

BiographieModifier

John Anderson fait ses études à l'université d'Édimbourg où il obtient sa thèse de médecine en 1861[1]. En 1864, il part rejoindre son frère à Calcutta. En 1865, il devient le conservateur (ou le directeur) du tout nouveau muséum d’histoire naturelle indien. Il y apporte ses propres collections faites dans diverses régions de l'Inde. Il œuvre avec Edward Blyth (1810-1873) de l'Asiatic Society of Bengale à la fondation du muséum.

Il participe, en 1868, à une expédition comme médecin et naturaliste en Birmanie et dans le Yunnan dans le sud-ouest de la Chine, puis à une seconde en 1875, mais celle-ci ne peut que se rendre en Birmanie, les frontières chinoises étant fermées.

Il se retire de ses fonctions en 1876 et retourne en Angleterre. Il se rend en Algérie en 1889 puis en Égypte où des problèmes de santé l'obligent à passer beaucoup de temps. Avec le soutien de George Albert Boulenger (1858-1937), il amasse une vaste collection qui lui permettra de faire paraître ses fameuses publications sur la faune égyptienne sous le titre de Zoology of Egypt.

Contrairement à nombre de ses contemporains, c'est avant tout un naturaliste de terrain. Ses publications, dans lesquelles il mentionne des références géographiques et zoologiques précises, en sont la preuve.

Il fait paraître le compte rendu de ses voyages en Asie du Sud-Est en 1879, sous le titre d'Anatomical and Zoological Researches: Comprising an Account of the Zoological Results of the Two Expeditions to Western Yunnan in 1868 and 1875.

Notes et référencesModifier

  1. (en) A. Alcock, « John Anderson, FRS », Proceedings of the Asiatic Society of Bengal, vol. 1902,‎ , p. 40-44 (lire en ligne).

Liens externesModifier