John (9e comte de Sutherland)

noble écossais
John 9e Comte de Sutherland
Fonctions
Comte de Sutherland
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Décès
Père
Mère
Finvola Macdonald (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

John (III) de Sutherland (également connu sous le nom de John de Moravia)[1] (mort en 1514) fut le 9e comte de Sutherland et le chef du Clan Sutherland.

BiographieModifier

Fils et successeur de John (II), John (III) est le dernier comte issu en ligne directe des comtes « de Moravia » ou Sutherland[1]. Selon l'historien du XVIIe siècle Sir Robert Gordon, 1er Baronet Gordonstoun, un fils cadet d'Alexandre Gordon, 12e comte de Sutherland, John de Moravia était faible d'esprit, dépourvu de bon sens et inapte à gouverner par lui-même ou à déléguer[1]. Cependant la jeune sœur de John, Elizabeth, qui avait épousé en 1501 Adam Gordon, un fils cadet de George Gordon, 2e comte de Huntly, chef du Clan Gordon, avait l'esprit et le jugement sain[1].

John de Moravia, 9e comte de Sutherland, meurt en 1514 sans union ni postérité. Il a comme successeur sa jeune sœur Elizabeth, reconnue comme 10e Comtesse de Sutherland[1]. Leur fils Alexander Gordon est connu sous le nom de Master of Sutherland[2], non sans l'opposition d'un frère cadet d'Elizabeth, nommé Alexander de Moravia, plus souvent connu sous le nom d'Alexander Sutherland qui est ensuite tué lors de la Bataille d'Alltachuilain en 1518[2]. C'est le fils d'Alexander Gordon nommé John qui leur succède sous le nom de John Gordon, 11e comte de Sutherland[2].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e Gordon of Gordonstoun, Sir Robert (1580–1657), A Genealogical History of the Earldom of Sutherland, (1813), p. 83-84.
  2. a b et c Gordon of Gordonstoun, Sir Robert (1580–1657), A Genealogical History of the Earldom of Sutherland, (1813). p. 85-106

Source de la traductionModifier

BibliographieModifier

  • (en) C. A. McGladdery « John Sutherland, eight earl of Sutherland (d. 1508), dans Sutherland family (per. c.1200–c.1510) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004