Ouvrir le menu principal

Johannes Zick

peintre allemand
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zick.
Johannes Zick
Johann-zick-biberach.jpg
Johannes Zick, autoportrait, fresque de l'église Saint-Martin de Biberach an der Riß, 1746
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
WurtzbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Johannes Zick, Scène de la vie de Jésus, Église Saint-Martin de Biberach an der Riß, 1746
Scène de la vie de Jésus, Église Saint-Martin de Biberach an der Riß, 1746

Johannes (Johann) Zick (né le à Lachen (Bavière), mort le à Wurtzbourg) est un peintre de fresques du sud de l'Allemagne, le père du peintre Januarius Zick.

BiographieModifier

Johannes Zick a commencé sa carrière en tant que forgeron dans l'atelier de son père. Entre 1721 et 1724, il fait son apprentissage de peintre de cour à Constance auprès de Jacob Carl Stauder (de). Ils peignent ensemble entre 1723 et 1725 l'Église Mariahilfkirche de Munich.

Il s'installe avec sa famille à Munich en 1728. Le duc, prince-évêque de Freising Jean-Théodore de Bavière le nomme peintre de cour en 1732. Il connaît l'inspiration pour ses fresques auprès des frères Asam.

De 1744 à 1749, il accomplit de nombreux travaux dans la région d'Oberschwaben, où il habite vraisemblablement au plus tard depuis 1746 Bad Schussenried ou Biberach an der Riß.

En 1749, Johannes Zick réside à Wurtzbourg et peint les fresques de la salle ovale donnant sur le jardin de la Résidence de Würzburg. De 1751 à 1759, il réalise les fresques du château de Bruchsal, la résidence du diocèse de Spire.

ŒuvresModifier

Source de la traductionModifier

Sur les autres projets Wikimedia :