Ouvrir le menu principal

Johanne Fontaine

actrice canadienne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fontaine.
Johanne Fontaine
Naissance
Sainte-Thérèse
Nationalité Drapeau : Canada Canadienne
Décès (à 63 ans)
Profession Actrice
Séries notables Zap, Réseaux, Les Invincibles

Johanne Fontaine, née le 4 avril 1955 à Sainte-Thérèse et morte le 11 octobre 2018, est une actrice québécoise.

Sommaire

BiographieModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

En 1975, Johanne Fontaine obtient un DEC en théâtre au Collège Lionel-Groulx et enseigne le théâtre dans ce même collège de 1985 à 2000. Elle débute sa carrière à la télévision grâce au téléroman Au jour le jour, qui fut diffusé de 1980 à 1981 à Radio-Québec, et mettant en vedette Patricia Nolin et Gilbert Sicotte. En 1985, elle obtient le rôle de Loretta Chouinard dans le téléfilm québécois Le matou basé sur le roman d’Yves Beauchemin et réalisé par Jean Beaudin. Elle fut aussi animatrice en improvisation à la Ligue nationale d'improvisation de 1981 à 1995. Elle est cofondatrice de l'Organisation O, une compagnie de théâtre axée sur la création collective féministe, avec son amie la comédienne Danielle Proulx. En 1998, Johanne Fontaine est chroniqueuse à l’émission Les copines d’abord en compagnie des animatrices Isabelle Maréchal et Marie-Soleil Michon qui a été diffusée pendant cinq saisons à Canal Vie[1].

Santé et décèsModifier

En mars 2010, un cancer incurable du côlon au stade 4 lui a été annoncé. Aux prises avec des métastases au foie et à l’estomac, son espérance de vie avait alors été fixée à 18 mois, après quoi elle a subi 8 chirurgies (en date de 2015) et une longue chimiothérapie pendant laquelle elle est retournée faire du théâtre et de la danse et a publié un livre sur sa maladie. À l'été 2018, elle apprend que le cancer gagne à nouveau de l'ampleur et qu'elle est maintenant en phase terminale.

Son état de santé s'est détérioré rapidement, elle est décédée le 11 octobre 2018 à sa résidence en compagnie de membres de sa famille[2].

Vie privéeModifier

Johanne Fontaine a été mariée à l'acteur Roger Joubert (1929-2010).

DistinctionsModifier

Johanne Fontaine a été finaliste deux fois dans sa carrière pour l'obtention d’un prix Gémeaux, la première en raison de son rôle de soutien dans Solo en 1991 et l’autre pour son second rôle de la série Réseaux, dont la diffusion a débuté en 1998 à Radio-Canada.

Le 19 septembre 2018, elle remporte son premier Prix Gémeaux dans la catégorie « Meilleur rôle de soutien féminin : série dramatique » pour son travail dans la série L’imposteur la suite. Trop malade pour se rendre sur scène pour récolter son prix en direct, la comédienne affaiblie s’est contentée de saluer la foule avec la larme à l’oeil. Ses remerciements ont été enregistrés avant le gala[3].

FilmographieModifier

ThéâtreModifier

  • Mon beau-père est une princesse (Michel Poirier, Théâtre Beaumont-St-Michel) : 1er rôle
  • Sauce brune (Simon Boudreault, Théâtre Espace libre) : Armande
  • Ligue nationale d'improvisation : improvisatrice et entraîneuse

LivreModifier

  • Hop la vie! Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir... (2012)[4]

Notes et référencesModifier

Lien externeModifier