Johann Michael Graff

sculpteur allemand

Johann Michael Graff (letton : Johans Mihaels Grafs; aussi connu sous les noms de Johann Michael Graaf, Johann Michael Graaff, Johann Michael Graf ou Johann Michael Kraff[1], fl. c. 1765-68)[2], est un sculpteur, décorateur et stucateur rococo bavarois[1]. Ses travaux les plus célèbres sont les décorations qu'il a réalisées pour le Château de Schönhausen, en Allemagne, et celles du Palais de Rundāle, en Lettonie.

Johann Michael Graff
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Activité

Issu d'une famille de stucateurs-décorateurs de Bavière membres de l'École de Wessobrunn, Johann Michael Graff semble avoir déménagé en Brandebourg et avoir été influencé par le style décoratif en vogue à Berlin et dans ses environs[3].

Il a très probablement réalisé les décorations du Château de Schönhausen avant d'être recruté par le Duc de Courlande, Pierre de Biron, pour décorer ses résidences en Courlande (aujourd'hui en Lettonie)[4].

Les somptueux travaux de décoration qu'il a réalisés au Palais de Jelgava (malheureusement disparus pendant la Seconde Guerre mondiale) et, particulièrement, au Château de Rundāle sont connus pour leur extrême finesse et leur profusion d'ornementations[5].

Il a également réalisé de luxueuses décorations en stuc pour le Château de Põltsamaa en Estonie (détruit pendant la Seconde Guerre mondiale). On lui prête enfin la décoration du Manoir de Kabala, également en Estonie[6].

GalerieModifier

RéférencesModifier

  1. a et b (lv) « Johann Michael Graff »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Artfact (consulté le )
  2. (lv) « Rundāle Palace and Museum », Latvia - Best enjoyed slowly (consulté le )
  3. (lv) « Jelgava Palace Today and Earlier », sur eu-projekt.net (consulté le )
  4. (de) Imants Lancmanis, « Die Arbeiten des Stuckateurs Johann Michael Graff in Põltsamaa - ein Rokoko-Kunstwerk Zwischen Berlin und Kurland », Chair of Art History of the Institute of History and Archaeology of the University of Tartu,‎ 2009 (autumn), p. 105–131 (lire en ligne, consulté le )
  5. (lv) « The Duke's state apartments », Rundale Palace (consulté le )
  6. Ivar Sakk, Estonian Manors - A Travelogue, Tallinn, Sakk & Sakk OÜ, (ISBN 9949-10-117-4), p. 29

Sur les autres projets Wikimedia :