Jimmy Orlando

hockeyeur sur glace canadien
Jimmy Orlando
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Montréal (Canada)
Décès
Joueur décédé
Position Défenseur
Tirait de la droite
A joué pour Cardinals de Rochester (LIH)
Red Wings de Détroit (LNH)
Hornets de Pittsburgh (IAHL)
Indians de Springfield (IAHL)
Sénateurs d'Ottawa (LHSQ)
Braves de Valleyfield (LHSQ)
Royaux de Montréal (LHSQ)
Carrière pro. 1935-1950

James « Jimmy » Orlando () était un joueur professionnel de hockey sur glace. Il a joué environ 200 matchs dans la Ligue nationale de hockey et était surtout connu pour son jeu physique et son implication dans les combats au cours des matchs[1],[2],[3].

Carrière de joueur de hockeyModifier

Né à Montréal dans la province de Québec au Canada, Orlando commence sa carrière en jouant pour les Victorias de Montréal[4], équipe junior du championnat de la ville. Il va également jouer pour l'équipe senior des Victorias mais en tant qu'amateur avant de rejoindre l'organisation professionnelle des Red Wings de Détroit de la Ligue nationale de hockey.

Il joue ses neuf premiers matchs avec la franchise au cours de la saison 1936-1937. La même année, l'équipe de la Ligue internationale américaine de hockey affiliée aux Red Wings, les Olympics de Détroit, est vendue et relocalisée à Pittsburgh. L'équipe devient alors les Hornets de Pittsburgh et Orlando y joue une quarantaine de matchs[5].

Il y joue encore la majeure partie de la saison suivante et avec 82 minutes de pénalité, il est le joueur le plus puni de la ligue lors de cette saison[6]. Pour sa troisième saison dans la ligue, il change de club et rejoint les Indians de Springfield et décroche alors 106 minutes de pénalité.

Il devient par la suite membre à part entière des Red Wings et va même les aider à remporter la Coupe Stanley au cours de la saison 1942-1943[7]. Orlando arrête le hockey pendant deux saisons et part pour l'Europe lors de la Seconde Guerre mondiale et, à son retour en Amérique du Nord, il quitte les ligues professionnelles pour jouer dans la Ligue de hockey senior du Québec où il finira sa carrière en 1951[1] après un titre de champion de la ligue[8].

Son retour à MontréalModifier

À son retour à Montréal en 1945, il a été rapidement actif sur la scène des cabarets montréalais alors en pleine effervescence. Il aurait été le gérant pendant plusieurs années du cabaret montréalais le plus couru de l'époque, le El Morocco, propriété du promoteur de lutte américain Eddie Quinn[9]. Il aura une longue et tumultueuse relation avec l'effeuilleuse Lili St-Cyr qui était la grande vedette du Théâtre Gayety de Montréal[10].

Il épousera une des filles d'Eddie Quinn et sera actif dans plusieurs cabarets montréalais jusqu'à la fin des années 1950[11]. Il demeurera à Montréal jusqu'à son décès en 1992.

StatistiquesModifier

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[12],[13]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1932-1933 Victorias de Montréal MMJHL 11 2 0 2 33 - - - - -
1933-1934 Victorias de Montréal MMJHL 8 0 4 4 44 2 0 0 0 8
1933-1934 Victorias de Montréal MLCH 1 0 0 0 0 - - - - -
1934-1935 Victorias de Montréal MMJHL 2 3 2 5 8 - - - - -
1934-1935 Victorias de Montréal MLCH 7 0 0 0 18 - - - - -
1935-1936 Cardinals de Rochester LIH 12 0 0 0 18 - - - - -
1936-1937 Red Wings de Détroit LNH 10 0 1 1 8 - - - - -
1936-1937 Hornets de Pittsburgh LIAH 36 0 5 5 61 - - - - -
1937-1938 Red Wings de Détroit LNH 6 0 0 0 4 - - - - -
1937-1938 Hornets de Pittsburgh LIAH 45 0 7 7 82 - - - - -
1938-1939 Indians de Springfield LIAH 54 7 9 16 106 - - - - -
1939-1940 Red Wings de Détroit LNH 48 1 3 4 54 5 0 0 0 0
1940-1941 Red Wings de Détroit LNH 48 1 10 11 99 9 0 2 2 31
1941-1942 Red Wings de Détroit LNH 48 1 7 8 111 12 0 4 4 55
1942-1943 Red Wings de Détroit LNH 40 3 4 7 99 10 0 3 3 14
1945-1946 Braves de Valleyfield LHSQ 40 3 19 22 52 9 1 3 4 22
1945-1946 Sénateurs d'Ottawa LHSQ - - - - - 9 1 3 4 22
1946-1947 Braves de Valleyfield LHSQ 35 5 8 13 69 - - - - -
1947-1948 Royaux de Montréal LHSQ 39 3 14 17 124 3 0 0 0 4
1948-1949 Royaux de Montréal LHSQ 45 3 20 23 164 8 2 1 3 19
1949-1950 Royaux de Montréal LHSQ 1 0 0 0 0 - - - - -
1949-1950 Braves de Valleyfield LHSQ 30 1 12 13 52 5 0 1 1 24
1950-1951 Braves de Valleyfield LHSQ 53 1 11 12 107 16 0 6 6 24
Totaux LNH 200 6 25 31 375 36 0 9 9 100
Totaux LHSQ 243 17 83 100 568 41 3 11 14 92
Totaux LIAH 137 7 21 28 249 10 0 0 0 13

RéférencesModifier

  1. a et b (en) Biographie sur http://www.legendsofhockey.net/.
  2. (en) Article sur Orlando sur http://redwingslegends.blogspot.com.
  3. (en) « Jimmy Orlando », sur Eliteprospects.com
  4. Il s'agit ici de l'équipe junior et non pas de l'équipe Victorias de Montréal ayant remporté la Coupe Stanley au cours des années 1890.
  5. (en) Saison 1936-37 des Hornets de Pittsburgh sur http://www.pittsburghhockey.net.
  6. (en) Saison 1937-38 des Hornets de Pittsburgh sur http://www.pittsburghhockey.net.
  7. (en) Fiche de carrière sur http://redwings.nhl.com.
  8. (en) Historique de la LHSQ sur http://hockeyleaguehistory.com.
  9. Weintraub, W., City Unique : Montreal Days and Nights in the 1940s and 1950s, Toronto, Robin Brass Studio, 2004, p.118
  10. Lili St-Cyr (avec la collaboration de Louis Jean D'Amour) : Ma Vie De Stripteaseuse, aux Éditions Québecor, 1982
  11. voir fiche anglaise de Jimmy Orlando sur Wiki, et Weintraub, W., City Unique : Montreal Days and Nights in the 1940s and 1950s, Toronto, Robin Brass Studio, 2004, p.118
  12. (en) « Jimmy Orlando hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.
  13. (en) « Jimmy Orlando », sur hockey-reference.com (consulté le ).