Jeune Bosnie

mouvement révolutionnaire

Jeune Bosnie (en serbo-croate : Млада Босна / Mlada Bosna) est une organisation révolutionnaire formée de jeunes nationalistes « yougoslaves[1] », composé de Croates, de Musulmans et de Serbes[2]. Le , l'un de ses membres, Gavrilo Princip, assassine l'archiduc François-Ferdinand d'Autriche à Sarajevo, déclenchant une crise diplomatique qui, dans le contexte des tensions entre puissances européennes, servira de prétexte au déclenchement de la Première Guerre mondiale.

Jeune Bosnie
Young Bosnia members.jpg
Histoire
Fondation
Dissolution
Cadre
Zone d'activité
Type
Organisation révolutionnaire
Pays
Organisation
Fondateur
Vladimir Gaćinović (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Personnes clés
Objectif
Création d'un État yougoslave par l'unification de la Bosnie-Herzégovine et la Serbie
Affiliation

ObjectifModifier

L'organisation secrète « Jeune Bosnie » était un petit groupe révolutionnaire anarchiste proche du Parti social-démocrate serbe qui avait pour objectif premier la création d'une fédération ou d'une confédération rassemblant tous les Slaves de Serbie, du Monténégro et d'Autriche-Hongrie (Croate, Slovène) bien au-delà des projets austroslaves ou trialistes qui se bornaient à vouloir fédérer les slaves de l'Empire des Habsbourg sans remettre celui-ci en question[1].

MembresModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Catherine Lutard, Géopolitique de la Serbie-Monténégro, Paris, éditions Complexe, coll. « Géopolitique des États du monde », , 143 p. [détail de l’édition] (ISBN 2-87027-647-8), p. 36 (notice BnF no FRBNF36997797).
  2. Frédéric Le Moal, La Serbie, du martyre à la victoire 1914-1918, éditions 14-18 (ISBN 9782916385181) page 33
  3. Alexis Troude, Géopolitique de la Serbie, éditions Ellipses (ISBN 2729827498) page 253

Voir aussiModifier

Liens externesModifier