Ouvrir le menu principal

Jeu de cartes

jeu basé sur un ensemble de cartes ou ensemble de ces cartes
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Jeu de cartes (Stravinski).
Jean-Baptiste, tableau de Chardin.

L'expression jeu de cartes désigne à la fois :

Dans d'autres domaines, un jeu de cartes peut également désigner un ensemble de cartes géographiques ou un ensemble de cartes perforées pour le traitement mécanographique.

Sommaire

Matériel de jeuModifier

La carte à jouer est la base du jeu de cartes. Suivant les régions et les époques, les cartes, figures et couleurs peuvent différer : par exemple, un jeu de cartes français possède des figures nommées avec les symboles de couleur: cœur, carreau, pique, trèfle.

VocabulaireModifier

Il existe un vocabulaire commun aux jeux de cartes.

 
Le 1, l'excuse et le 21, trois atouts du jeu de tarot.

Avant le jeuModifier

  • Battre ou brasser : action de mélanger les cartes
  • Distribuer ou donner : attribuer les cartes aux joueurs, une à une ou par paquets, dans le sens défini par les règles du jeu pratiqué. Le joueur qui distribue les cartes est appelé le donneur.
  • La donne : période de jeu (ou l'ensemble des actions ayant cours pendant cette période) qui commence par la distribution des cartes.
  • Couper (à la distribution des cartes): prendre une partie des cartes depuis le dessus du paquet pour les passer sous le paquet. Ceci permet aux autres joueurs de vérifier que le batteur/distributeur n'a pas triché lors du mélange des cartes.
  • Couleur ou enseigne : l’une des catégories dans laquelle les cartes d'un paquet sont divisées. Il ne s’agit donc pas de la couleur au sens littéral (noir ou rouge dans les jeux traditionnels).
  • Une main ou un jeu : désigne les cartes détenues par un des joueurs.
  • La pioche, le talon ou la pige (Québec) : désigne le tas de cartes non distribuées, souvent retourné « Face cachée », et dans lequel le joueur peut ou doit « piocher » une carte selon les règles.
  • Le ponte est, dans les jeux de hasard intéressés (baccara, pharaon, roulette, etc.), la personne qui joue contre le banquier.
  • Le banquier est celui qui paye les gagnants et encaisse l'enjeu des perdants dans les jeux d'argent.

Pendant le jeuModifier

  • Couper (pendant le jeu) ; désigne, dans certains jeux, l'action de jouer une carte atout pendant un pli où l'atout n'est pas la couleur demandée.
  • La défausse : désigne un emplacement où les joueurs disposent, généralement face visible, les cartes dont ils se débarrassent au cours du jeu.
  • Atout : désigne la couleur ou série de cartes qui, dans certains jeux, reçoit un statut privilégié par rapport aux autres couleurs.
  • Un pli ou une levée : désigne l'ensemble des cartes jouées pendant un tour de jeu et généralement ensuite ramassées par le joueur ayant gagné ce tour. Désigne aussi le tour de jeu proprement dit.

Jeux utilisant des cartes traditionnellesModifier

Article détaillé : Jeu de cartes traditionnelles.

Il existe plusieurs types de jeux de cartes et on peut y jouer de manières différentes.

  • Les jeux de cartes traditionnelles occidentaux sont généralement composés de 32 à 52 cartes assorties éventuellement d'un ou plusieurs jokers, ou de 78 cartes pour les cartes de tarot.
  • Les jeux de société qui se pratiquent avec un ou plusieurs paquets de cartes traditionnelles.

Jeu de cartes à collectionnerModifier

Article détaillé : Jeu de cartes à collectionner.

Jeux de cartes spécifiquesModifier

Les jeux de cartes spécifiques utilisent des cartes conçues spécialement pour eux. Ils peuvent être la propriété d'un éditeur de jeux de société ou appartenir au domaine public.

Jeux traditionnelsModifier

 
Dix cartes du jeu indien de ganjifa.

Jeux modernesModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :