Jet tours

(Redirigé depuis Jet Tours)

Jet tours
logo de Jet tours
Logo du voyagiste Jet tours

Création 1968
Slogan « On peut rater tout, sauf ses vacances »
« Des voyages qui vous racontent »
Siège social Clichy
Drapeau de France France
Activité Tourisme
Produits Voyages, club vacances, circuits et séjours tout inclus
Site web Site officiel

Jet tours est une marque de voyages, créée en , qui appartient au groupe Thomas Cook depuis 2008. Spécialisé dans le marché du tourisme en proposant plusieurs services, le voyagiste Jet tours possède une cinquantaine de club vacances dans plusieurs pays à travers le monde et propose des circuits sur plus de 80 destinations. L’offre Jet tours comprend également des week-ends, des hôtels, des locations de vacances, et des vacances au ski dans de nombreux pays. La marque compte également plus de 80 agences franchisées reparties dans toute la France.[réf. nécessaire]

HistoriqueModifier

Le , le groupe Air France fonde la marque Jet tours. Sa vocation est alors d'offrir aux voyageurs de la compagnie des circuits à l'arrivée de ses vols.

Jet tours se positionne sur un marché encore peu concurrentiel, le haut de gamme. La volonté de la marque est alors de proposer une offre de qualité, organisée et sophistiquée[1].

En 1975, le voyagiste crée les Club Eldorador.

Le succès des Club Eldorador propulse Jet tours qui passe de 5000 clients en 1972 à 180 000 en 1978[2].

En 1993, Air France veut céder sa filiale Sotair qui gère entre autres Jet tours. C'est ainsi qu'en , Sotair fusionne avec sa concurrente SFTA, propriétaire des marques Chorus tours, Touring, Cruisair et Kappa Club. Cette fusion fut d'autant plus évidente que les deux sociétés avaient à l'époque chacune leur siège dans le même immeuble, celui de la Belle Jardinière, à côté de la Samaritaine à Paris.

, c'est le déménagement des deux sociétés fraîchement fusionnées à Ivry-sur-Seine (94) aux portes de Paris dans un immeuble flambant neuf.

En 1998, l'entreprise est reprise par des investisseurs et ses cadres pour un franc symbolique. Rapidement, les résultats financiers sont au rendez-vous[3].

En , sur l'impulsion de Philippe Bourguignon, le Club Med[4] rachète Jet tours à Air France[3]. Des synergies, et donc des économies d'échelle, sont envisagées[3].

En 2001, Laurence Bergman Clément arrive dans l'entreprise[5].

En 2002, Jet Tours lance sa campagne publicitaire avec le slogan "On peut rater le 1er tour, mais pas ses vacances"!

Conjointement, fin 2003, le Club Méditerranée et Jet tours font l'acquisition chacune d'un tiers du capital de Four Seasons Travel, un voyagiste spécialisé sur le Maroc.

Jet tours voit son logo évoluer en 2006. Le drapeau laissera place à un ruban mauve[6].

En 2007, le groupe rachète la marque Austral Lagons[7], voyagiste spécialiste des voyages sur mesure dans les îles.

Durant l'été 2008, en pleine crise économique mondiale, et alors que des rumeurs de ventes sont persistantes depuis un moment déjà, le Club Med, qui est en période de cession de ses actifs, revend Jet tours au groupe Thomas Cook[8],[9] ; ce dernier avait échoué à acheter FRAM quelque temps auparavant. C'est un souhait du Club Med que de se recentrer sur son activité première : les villages de vacances[10], tout en montant en gamme et en retrouvant des liquidités[11] ; Jet tours ne fait pas partie de ses activités stratégiques. Malgré tout, Jet tours conservera la production des circuits touristiques « Club Med Découverte »[12].

2008, c'est le déménagement progressif d'Ivry au siège de Thomas Cook basé à Clichy-la-Garenne (92) aux portes de Paris également.

De 2010 à 2012, Jet tours entreprend une montée en gamme[13] grâce à la renaissance de sa marque fille Au cœur du Monde, dédiée aux voyages sur mesure et au développement des Club Eldorador. Ces derniers représentent plus d'un tiers du chiffre d'affaires de l'entreprise[14]

Aujourd’hui, Jet tours axe son développement sur son réseau d’agences et sur celui de ses clubs, ainsi que de ses concepts hôteliers maison, Hôtels SunConnect, smartline , SENTIDO[15] et Casa cook.

En , Jet tours rebaptise le label Club Eldorador en Club Jet tours.

Fin 2015, Jet tours compte 80 agences de voyages franchisées et dévoile un nouveau concept d’agence de voyage[16].

Tous les produits du voyagiste sont vendus par tous les réseaux d'agences de voyages.

Jet tours a été élu meilleur voyagiste 2015 par Les Victoires du Tourisme, évènement organisé par Le Quotidien du Tourisme et BFM Business.[17]

Jet tours a été élu en 2017 "leader du service" dans la catégorie voyages par le magazine Capital.

ProduitsModifier

Jet tours a développé ses propres concepts de clubs vacances all inclusive : Club Jet tours (anciennement Club Eldorador) et club jumbo.

  • Club Jet tours, gamme premium composée d'hôtels de standing 4 à 5*. La marque compte plus de 25 clubs répartis à travers le monde.
  • club jumbo, gamme de produits composée d'hôtels de standing 3 à 4*.

L'ensemble de ses clubs Jet tours se situent en Europe du Sud, sur les bords de la Méditerranée, aux Caraïbes et dans l'Océan Indien.

Notes et référencesModifier

  1. Le Figaro Economie, 60 stratégies d'entreprises à la loupe, Dunod, (ISBN 978-2-10-054543-8, lire en ligne)
  2. « Jet tours fête en Grèce les 30 ans de ses Eldorador »
  3. a b et c Jacqueline Coignard, « Le Club Med retrouve le goût des voyages. Le groupe rachète Jet Tours pour 485 millions de francs », sur liberation.fr, Libération,
  4. « Le Club Méditerranée rachète Jet tours »
  5. « Laurence Berman-Clément/Jet tours »
  6. « Jet tours change de style »
  7. « Jet tours s'offre Austral Lagons »
  8. « Jet tours racheté par Thomas Cook »
  9. « Thomas Cook rachète Jet tours au Club Med »
  10. E.L.C., « Le Club Med se recentre avec la cession programmée de Jet Tours », sur lefigaro.fr, (consulté le 7 janvier 2016)
  11. AOF, « CLUB MEDITERRANEE : cession de Jet tours à Thomas Cook », sur capital.fr, (consulté le 7 janvier 2016)
  12. Jean-Jacques Manceau, Le Club Med : Réinventer la machine à rêves, Paris, Perrin, , 224 p. (ISBN 978-2-262-03303-3, présentation en ligne), chap. 10, p. 155 et sv.
  13. « Jet tours maintient le cap sur le luxe »
  14. « le TO travaille sur une montée en gamme des Eldoradors », sur tourmag.com,
  15. « Comment Thomas Cook veut relancer Jet tours » (consulté le 27 avril 2015)
  16. « Jet tours : le nouveau concept d'agences de voyages déployé dès janvier 2016 »
  17. Editions Lariviere, « Victoires du Tourisme : Et les gagnants sont. ... - Profession sur Le Quotidien du Tourisme », sur www.quotidiendutourisme.com (consulté le 9 juin 2015)

Lien externeModifier