Jeanne-Sophie de Hohenlohe-Langenbourg

princesse allemande

La comtesse Jeanne-Sophie de Hohenlohe-Langenbourg ( à Langenbourg; à Stadthagen) était une princesse Allemande qui, par mariage, devint comtesse de Schaumbourg-Lippe.

Jeanne-Sophie de Hohenlohe-Langenbourg
Johanna Sophie zu Schaumburg-Lippe (Rundt) (3).jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
StadthagenVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
ConsortVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Julienne-Dorothée de Castell-Remlingen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Albert Wolfgang de Hohenlohe-Langenbourg
Philippine-Henriette de Hohenlohe-Langenbourg
Augusta Dorothée de Hohenlohe-Langenbourg (d)
Hohenlohe-Kirchberg, Graf Friedrich Eberhard (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfant

Jeanne-Sophie est la sixième fille du comte Henri-Frédéric de Hohenlohe-Langenbourg et de sa seconde épouse Dorothée Juliana comtesse de Castell-Remlingen. En plus de sa beauté, elle est aussi intelligente et bonne élève.

Le mariage et la descendanceModifier

Le à Langenbourg Jeanne-Sophie a épousé le comte Frédéric-Christian de Schaumbourg-Lippe (1655-1728). Au début de leur mariage, elle a été autorisée à accompagner son mari, qui avait beaucoup voyagé, mais plus tard a été laissé derrière lui. Lorsque des désaccords sont apparus entre Jeanne-Sophie et son mari, elle s'installe avec ses deux fils à Hanovre. Le mariage s'est terminé par un divorce en 1723, et deux ans plus tard, Frédéric Christian épouse sa maîtresse, Maria Anna von Gall.

Le couple a eu les enfants suivants:

  • Frédéric Auguste (1693-1694)
  • Guillaume Louis (1695-1695)
  • Sophie-Charlotte (1697-1697)
  • Philippe (1697-1698)
  • Albert-Wolfgang de Schaumbourg-Lippe (1699-1748), comte de Schaumbourg-Lippe 1728-1748
  • Frédéric-Charles-Louis (1702-1776)

BiographieModifier

Jeanne-Sophie est devenu amie avec la princesse Caroline de Brandebourg-Ansbach (1683-1737), plus tard épouse du roi George II et l'a accompagnée au royaume-Uni. La comtesse était une dame d'honneur à la cour des rois de Hanovre à Londres.

RéférencesModifier

  • Anna-Franziska von Schweinitz: Johanna Sophia Gräfin zu Schaumburg-Lippe, Gräfin zu Hohenlohe-Langenburg (1673-1743). Ein Leben un repaire de Höfen von Langenburg, Bückeburg, de Hanovre et de Saint-James, dans: Lebensbilder aus Baden-Württemberg, Stuttgart, 2001, p. 100-128
  • Liselotte von der Pfalz: Briefe une Johanna Sophie von Schaumburg-Lippe, annoté et postfacé, ed. par Jürgen Voss, dans: Kleines Archiv des 18. Jahrhunderts, Röhrig Universitätsverlag, Saint-Ingbert, 2003, p. 136 ff

Liens externesModifier