Ouvrir le menu principal
Château d'Écaillon en 2008, actuellement maison pour personnes âgées antérieurement maison bourgeoise à tourelles bâtie fin XIXe siècle sur l'emplacement du château des sires d'Escaillon

Jean de Robersart, aussi appelé "John Robessart" (en anglais) ou "Johannes Robsard", fut sire d’Escaillon (maintenant Écaillon) et de Bruille (département du Nord, région Nord-Pas-de-Calais)[1].

BiographieModifier

Né vers 1372, il est le fils deThierry de Robersart[2],[3] ou "Canon Robessart" pour les Anglais et de Jeanne de Padille, et le frère de ainé Loys de Robersart. Il prend part côté anglais à la guerre de Cent Ans, il entre au service de Richard II puis d'Henri IV. Il devient un des principaux commandants sous Henri V et Henri VI. Il est naturalisé la deuxième année du règne d'Henri VI.

En 1420, Jean de Robersart seigneur d'Escaillon et de Bruilles enlève la duchesse Jacqueline, comtesse de Hainaut, pour la conduire en Angleterre. Le roi d'Angleterre lui donna entre autres la ville de Saint-Sauveur-le-Vicomte[4].

Il est le 130e membre de la l'ordre de la Jarretière. Mort en 1450, sa pierre tombale se trouve à Christ Church à Londres avec l'inscription suivante : « Hic jacet strenuus vir Dom. Johannes Robsard Valens" "Miles in Armis, qui Obiit 24 die decembris A.D 1450 »[5].

Notes et référencesModifier

  1. Statistique archéologique du département du Nord, publié en 1875, archivé au Harvard College Library, numérisé par Google Livres, page 616.
  2. Généalogie de John Robessart
  3. ROBESSART TOMB IN WESTMINSTER ABBEY
  4. Page 615, statistique archéologique du département du Nord, datant de 1875, archivé au Harvard College Library numérisé par Google Livres.
  5. page 86, The Royal descent of Nelson and Wellington from Edward I par George Russel French édité par Willima Pickering -1853- archivé à Biblioteca Bodletana numérisé par Google Livres.