Jean Thaler

Jean Thaler
Biographie
Décès
Autres informations
Grade militaire

Jean Thaler est un chevalier autrichien – « miles de Austria » – mort et inhumé à Strasbourg en 1356.

BiographieModifier

Selon Louis Schneegans (1842), le chevalier se serait fixé à Strasbourg, car des titres conservés aux archives de l'église Saint-Thomas de Strasbourg établissent que ses filles sont entrées en relation avec le chapitre après sa mort[1]. Par ailleurs les archives de la ville font état d'un certain Jean Taler, prêtre, qui vivait en 1375 et qui pourrait avoir été le fils du chevalier[1].

Cependant, selon Charles Schmidt (1860)[2], la famille de ce chevalier Thaler ne devrait pas être confondue avec la famille du bourgeois Taler de Strasbourg.

Dalle funéraireModifier

L'église Saint-Thomas de Strasbourg abrite sa pierre tombale en grès jaune, dans le croisillon nord du transept, à droite du monument funéraire du professeur Jean-Frédéric Bruch. Les dimensions de la dalle sont les suivantes : hauteur, 1,75 m ; largeur, 0,68 m. Selon Schmidt, il y est représenté « en ronde-bosse et assez grossièrement, dans le costume d'un guerrier du temps, le manteau sur l'épaule, le casque en tête, l'écu suspendu au ceinturon, les pieds reposant sur un lion »[2]. Plusieurs autres sources avancent que l'animal serait un chien, « symbole de fidélité »[3]. À l'origine, les armes de Thaler étaient sculptées sur l'écusson, mais elles ont été enlevées à coups de marteau pendant la Terreur[4].

La pierre comporte cette inscription latine en lettres onciales :
« Anno Domini MCCCLVI. IIII idus augusti obiit dominus
Johannes dictus Thaler miles de Austria. Orate pro eo
 »

NotesModifier

  1. a et b Louis Schneegans, L'église de Saint-Thomas à Strasbourg, et ses monuments : orné de cinq gravures, 1842, p. 217-218
  2. a et b Ch. Schmidt, Histoire du chapitre de Saint-Thomas de Strasbourg pendant le Moyen Âge, p. 206
  3. Société pour la conservation des monuments historiques d'Alsace [1]
  4. Saint-Thomas, ID L'Édition, Strasbourg, 2002, p. 28 (ISBN 2-913302-51-3)

Voir aussiModifier

Liens externesModifier