Jean Raymond IV Folch de Cardona

Jean Raymond IV Folch de Cardona
Titre Comte, puis duc de Cardona
(1486 - 1513)
Autre titre Comte de Prades (1486 - 1513)
Vicomte de Vilamur (1486 - 1513)
Baron d'Entença (1486 - 1513)
Marquis de Pallars Sobirà (1491 - 1513)
Prédécesseur Jean Raymond III Folch de Cardona
Biographie
Dynastie Maison Folch de Cardona
Naissance
Décès
Arbeca
Père Jean Raymond III Folch de Cardona
Mère Jeanne d'Urgell
Conjoint Aldonça Enríquez
Enfants voir Descendance

Image illustrative de l’article Jean Raymond IV Folch de Cardona
Blason de Jean Raymond IV Folch de Cardona

Jean Raymond IV Folch de Cardona (né en 1446 - mort en 1513 au château ducal de Cardona à Arbeca) est comte de Cardona, comte de Prades, vicomte de Vilamur et baron d'Entença (1486 - 1513) de 1486 à 1491. En 1491, pour récompense des services rendus à la Couronne d'Aragon, il est fait duc de Cardona et marquis de Pallars Sobirà. .

BiographieModifier

JeunesseModifier

Jean Raymond IV naît en 1446, certainement dans le château familial d'Arbeca. Il est le fils de Jean Raymond III, lui-même comte de Cardona, et de Jeanne d'Urgell, fille d'Isabelle d'Aragon et du comte d'Urgell Jacques II, candidat au trône d'Aragon lors du compromis de Caspe, et sœur de d'Isabelle d'Urgell, mariée à Pierre de Portugal.

La guerre civile catalaneModifier

En 1461, la Généralité de Catalogne réclame au roi d'Aragon Jean II la libération de Charles de Viane, fils de Jean II et héritier du royaume de Navarre de sa mère Blanche Ire. À la suite de la mort du prince dans des conditions troubles éclate en 1462 la guerre civile catalane, qui oppose Jean II aux principales représentations du pouvoir catalan, la Députation de la Généralité et le Conseil de Cent. Le conflit est cependant plus profond, car il oppose les rois d'Aragon qui entendent substituer un pouvoir royal fort à la tradition du pactisme cher à l'oligarchie urbaine catalane.

En 1462 éclate la guerre civile catalane. Jean Raymond IV n'a que seize ans lorsqu'il accompagne son père, qui porte secours à la reine et à son fils Ferdinand, assiégés par Hugues Roger III et les armées catalanes dans la forteresse de la Força Vella de Gérone[1]. À la suite de la mort de Pierre de Coimbra en 1466, il est choisi comme prétendant au trône par les autorités catalanes, mais il refuse et reste fidèle au roi Jean II. En récompense, celui-ci organise en 1467 ses noces avec une demi-sœur de la reine Jeanne, Aldonça Enríquez. Mais, le , il est fait prisonnier à la bataille de Viladamat[1].

Les premiers rôlesModifier

Entre 1473 et 1476, Jean Raymond IV est député pour le « bras militaire » de la Généralité de Catalogne[1] avec Jean de Ribes, abbé de l'abbaye royale de Perpignan. Il participe ensuite activement aux Cortes d'Aragon entre 1476 et 1479[1].

La lutte contre le Pallars SobiràModifier

En 1479, Jean Raymond IV négocie la reddition et la soumission de son cousin, le comte de Pallars Sobirà Hugues Roger III qui a poursuivi la lutte contre le roi d'Aragon Ferdinand II après la fin de la guerre civile. En 1480, il obtient une trêve. Mais en 1482, Hugues Roger III reprend les armes, occupe le val d'Aran et la baronie d'Erill, attaque les terres de l'évêque d'Urgell et la vicomté de Vilamur, qui appartient aux Cardona. Le roi d'Aragon, qui réside alors à Cordoue, confie aux Cardona, Jean Raymond IV et son père, Jean Raymond III, le soin de réprimer la révolte du comte de Pallars Sobirà. En 1484, ils s'emparent de la baronnie de Ponts, qui appartenait à l'épouse de Hugues Roger III, Catherine Albert i de Cardona, puis mettent la main sur Salas et Aramunt.

En 1486, Jean Raymond III meurt, et son fils hérite de tous ses titres. Durant l'hiver, il met le siège devant le château comtal de Pallars Sobirà, à Àneu, tandis que Hugues Roger III part en France chercher de l'aide, laissant seule son épouse. Celle-ci soutient le siège de Jean Raymond Foulques IV jusqu'au et livre la forteresse le [1]. En 1491, à la suite d'un procès initié par le roi d'Aragon, Hugues Roger III et son épouse sont condamnés pour rébellion à la peine de mort et leurs terres confisquées. Le comté de Pallars Sobirà est donné à Jean Raymond Foulques IV, avec titre de marquis et le comté de Cardona est élevé au rang de duché le [2].

Guerres d'ItalieModifier

En 1505, Jean Raymond IV est nommé vice-roi du royaume de Naples. Il quitte ses fonctions en 1507.

MortModifier

Jean Raymond IV s'éteint en 1513 dans le château ducal des Cardona, à Arbeca.

Mariage et descendanceModifier

Jean Raymond Foulques IV épouse en 1467 Aldonça Enríquez, fille de Frédéric Enríquez et demi-sœur de Jeanne Enríquez, épouse du roi d'Aragon Jean II. De cette union sont issus :

Avec une dame valencienne inconnue, il a un fils naturel :

  • Jacques de Cardona, commandeur de Saint-Jacques, marié à Catherine de Rocabertí, baronne de Sant Mori.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e (ca) « Joan Ramon Folc de Cardona i d’Urgell », Gran Enciclopèdia Catalana, consulté le 17 octobre 2013.
  2. Joseph Felix Antoine François de Azevedo Coutinho y Bernal, Généalogie de la famille de Coloma.
  3. (es) María José Casaus Ballester, Fernando II y la noblesa aragonesa, sur le site des archives ducale d'Híjar, consulté le 17 octobre 2013.

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Lien externeModifier