Jean Deruelle

écrivain français

Jean Michel Victor Deruelle est un essayiste français né à Malo-les-Bains le , mort le à Six-Fours-les-Plages[1]. Diplômé de Polytechnique en 1934, il travailla pour les Houillères de Lorraine, dont il fut directeur.

Jean Deruelle
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Jean Michel Victor DeruelleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
École polytechnique (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Enfant

BiographieModifier

Dans son livre De la préhistoire à l'Atlantide des mégalithes[2],[3], publié en 1990 par les éditions France-Empire, Jean Deruelle soutient que l'Atlantide de Platon, décrite dans le Timée et le Critias, est une civilisation mégalithique qu'il situe dans la Mer du Nord, entre les îles frisonnes (Pays-Bas) et la côte orientale de l'Angleterre, son centre étant le Dogger Bank[2]. Cette contrée, d'une superficie comparable à celle de la Sardaigne, aurait été engloutie à l'ère néolithique[2].

Dans son livre L'Atlantide : mythe ou réalité, Michel Armengaud tord le cou à cette thèse : « Jean Deruelle en vient à identifier la grande culture mégalithique au mystérieux Empire atlante. L'île royale aurait occupé l'emplacement du Dogger Bank, une zone peu profonde, véritable plateau sous-marin situé entre le Danemark et le Royaume-Uni. [...] Aussi séduisante soit-elle, cette thèse propose une localisation de l'Atlantide qui ne correspond pas à la description précise qu'en donne Platon. »[4].

L'historien Pierre Vidal-Naquet explique que le livre de Jean Deruelle — qui s'inscrit, dit-il, dans la suite des spéculations de l'archéologue nazi Albert Hermann[5] — « n'est ni plus ni moins délirant que d'autres »[6].

En 1999, Jean Deruelle développe sa thèse dans un nouveau livre, L'Atlantide des mégalithes[7], publié aux éditions France-Empire.

FamilleModifier

Il est le père de l'astrophysicienne Nathalie Deruelle.

ŒuvreModifier

  • De la Préhistoire à l'Atlantide des mégalithes : les leçons du radiocarbone, éditions France-Empire, Paris, 1990 (ISBN 978-2-7048-0639-3)[8] - Édition en espagnol : (es) El Desafío De Los Atlantes. La Revolución Prehistórica, Ed. Robin Book, 1993, 309 p.
  • L'Atlantide des mégalithes, éditions France-Empire, Paris, 1999 (ISBN 2-7048-0881-3)[8]

Notes et référencesModifier

  1. « DERUELLE Jean », sur deces.matchid.io.
  2. a b et c Jean Deruelle, De la préhistoire à l'Atlantide des mégalithes : les leçons du radiocarbone, Paris, France-Empire, , 315 p. (ISBN 2-7048-0639-X).
  3. Édouard Brasey, L'Enigme de l'Atlantide : à la recherche de nos origines perdues dans un cataclysme planétaire, Paris, France loisirs, , 383 p. (ISBN 2-7441-4479-7), pp. 280-281.
  4. Michel Armengaud, L'Atlantide : mythe ou réalité, Diffusion rosicrucienne, 2017 (livre électronique Google, non paginé).
  5. Albert Herrmann, Nos ancêtres et l'Atlantide : l'hégémonie maritime nordique de la Scandinavie à l'Afrique du Nord, 1934.
  6. Pierre Vidal-Naquet, L' Atlantide, Belles Lettres, , 198 p. (ISBN 978-2-251-38071-1, lire en ligne), p. 124-126, 173.
  7. Jean Deruelle, L'Atlantide des mégalithes, France-Empire, , 406 p. (ISBN 978-2-7048-0881-6).
  8. a et b « Notice bibliographique », sur BNF (consulté le 27 octobre 2017).

Liens externesModifier