Ouvrir le menu principal

Jean-Pierre Watel

architecte français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Watel.
Jean-Pierre Watel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
Nationalité
Activité

Jean-Pierre Watel (né le et mort le [1]) est un architecte français connu pour ses réalisations de maisons dans la région lilloise.

BiographieModifier

Formé à l’école nationale supérieure des beaux-arts et à l’école Saint-Luc à Tournai Équerre d'Argent en 1958, Reçu à l'Académie d'Architecture Place des Vosges, Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres par Le Ministre de la Culture le 16 septembre 1985, Chevalier de L'Ordre du Mérite au titre du Ministère de l'Equipement, Membre du Corps des Architectes Conseil du Ministère à partir de 1990, Fondateur et Président de l'Association des anciens de l’École d'Architecture de Tournai, Membre du Conseil d'Administration de l'ISA de Wallonie depuis 1993, Professeur à l’École d'Architecture de Florence (Italie), Prix de l'Union Européenne pour la conception de l'Habitat Individuel , Jean-Pierre Watel crée son agence en 1963. Ses maisons sont influencées par la culture architecturale danoise (Arne Jacobsen, Plum, Bo et Wohhlert, Moldenhauer). Dans les années 1970 et 1980, il construit principalement dans l’agglomération de Lille-Roubaix, où il est l’architecte de maisons destinées à une clientèle aisée. Il participe également à l’urbanisation du site de Villeneuve-d'Ascq. La plupart des maisons ne comptent qu'un seul niveau, avec une horizontalité affirmée, et sont largement vitrées.

RéalisationsModifier

  • Maison à patio à Marcq-en-Barœul 1969
  • Maison Beylier à Villeneuve d’Ascq 1970
  • Maisons à patio en bordure du lac des Espagnols, quartier du Château, à Villeneuve-d'Ascq[2],[3] (habitat primé de la médaille d’argent européenne[3]).
  • Maison Wallaert à Wasquehal 1971
  • Maison à Ville d'Avray 1977 Photographies
  • Maison Dewavrin 1978
  • Maison La Tuile au Touquet 1973

BibliographieModifier

  • « De ses premières habitations à la maison européenne et à village-expo : J.P. Watel », L’architecture d’aujourd’hui, no 136, février-mars 1968, P. XLVI.
  • « Une maîtrise d'œuvre à la recherche de nouvelles pratiques : réflexions sur les enseignements de cinq réalisations expérimentales », Techniques et architecture, mai 1983, no 347, p. 76-86.
  • Claudette Déom-Fournival, L’architecture de la maison individuelle en France depuis les années 1960 : références et invention dans trois agences d'architecture, Thèse de doctorat : Art et archéologie, Paris 1, 1996.
  • Gérard Monnier, L’architecture moderne en France, De la croissance à la compétition 1967-1999, t.3, Paris, Picard, 2000.

Notes et référencesModifier

  1. Cédric Gout, « Jean-Pierre Watel, architecte de la ville nouvelle, est décédé », sur lavoixdunord.fr,
  2. Il faut réimpulser l'emballement des premières années, Youenn Martin, site internet de Nord Eclair, 27 février 2010, http://www.nordeclair.fr/Locales/Villeneuve-d-Ascq/2010/02/27/retour-vers-le-futur-de-la-ville-nouvell.shtml
  3. a et b Site de la ville de Villeneuve d'Ascq, Histoire des quartiers, Château, http://www.villeneuvedascq.fr/chateau_.html

Liens externesModifier