Jean-Paul Piérot

journaliste français

Jean-Paul Piérot, né le à Laon, est un journaliste français.

Jean-Paul Piérot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Rédacteur en chef
L'Humanité
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (69 ans)
LaonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

De 1994 à 2016, il est rédacteur en chef du quotidien L'Humanité où il est également éditorialiste.

BiographieModifier

Carrière de journalisteModifier

Jean-Paul Piérot entre à la direction du journal régional de Reims L’Union en 1976 comme représentant du Front national de lutte pour la libération et l'indépendance de la France, organisation de Résistance créé par le Parti Communiste Français. Il restera membre du conseil de gérance jusqu’en 1983, année où le journal sera racheté par le groupe Hersant Média de Philippe Hersant.

En 1986, il rejoint le journal L'Humanité[1] alors dirigé par Roland Leroy. Il est d’abord affecté au service international avec pour secteur d’activité les pays de l’est européens. Il intègre ensuite la rédaction en chef en 1994 auprès de Claude Cabanes.

En 1999, il est nommé chef du service international et devient en deux ans plus tard rédacteur en chef[2] exécutif au côté de Pierre Laurent. De 2006 à 2010, il est également chef du service politique, économique et social.

Jean-Paul Piérot a réalisé de nombreux reportages sur les bouleversements politiques dans les pays de l’est à partir de 1989 et les guerres de Yougoslavie[3] entre 1991 et 1999. Entre 2004 et 2005, il anime une équipe de journalistes chargée de décrypter le projet de la constitution européenne[4] et publie dans un numéro spécial le texte intégral[5]

Jean-Paul Piérot devient journaliste honoraire en 2016 mais continue à collaborer régulièrement avec l’Humanité.

Carrière politiqueModifier

Lycéen à Gerardmer dans les Vosges, il adhère à la Jeunesse communiste et au Parti communiste français (PCF) en 1969.

À l’université de Reims en 1970, il milite à l'UNEF-Renouveau[6].

À partir de 1971, il exerce des fonctions dirigeantes au sein de la fédération PCF de la Marne.

De 1982 à 1986, il est également secrétaire de la section PCF de Reims.

Notes et référencesModifier

  1. « Jean-Paul Piérot », sur L'Humanité, (consulté le 2 mars 2019)
  2. « Revue de presse », sur L'Obs (consulté le 2 mars 2019)
  3. « Yougoslavie, un rêve réduit à néant », sur L'Humanité, (consulté le 2 mars 2019)
  4. « la radio du 12 janvier 2006 », sur France Inter (consulté le 2 mars 2019)
  5. Jean-Paul Piérot, « Constitution européenne : le peuple a bousculé les pronostics », sur l'Humanité, (consulté le 10 octobre 2019) : « Il y a dix ans, les Français rejetaient le projet de TCE, dont seule l’Humanité publia le texte ».
  6. « biographie : Bureaux de l’ ‘AGER (Reims), des associations membres et connexes » germe-inform », sur www.germe-inform.fr (consulté le 7 août 2018)