Jean-Paul Lebesson

réalisateur français
Jean-Paul Lebesson
Nationalité Drapeau de la France France
Profession cinéaste
Films notables <Horizon Perdu, Les Décarquilleurs, Les photos de mes cinq albums..., Préparatifs pour Jeux de Guerre>

Jean-Paul Lebesson est un cinéaste et artiste multimédia français, né à Annecy (Haute-Savoie).

BiographieModifier

A étudié à l'école des beaux-arts d'Annecy puis à l'école supérieure art et design de Saint-Étienne où il obtient le diplôme national supérieur d'expression plastique avec félicitations[1]du jury.

Il réalise des films, des documentaires, des installations vidéo[1] et des dispositifs artistiques trans-média.

A également enseigné à l'Université Lyon 2, à l'Institut Lumière et à l'école d'art d'annecy.

Vit à Lyon.

DocumentairesModifier

  • Daniel Dobbels ou Le moindre geste, la danse toute (2014), 50 min
  • Le voyage à Bagassi (2001), 53 min[2]
  • Design d'Afrique (2005), 50 min
  • La Rumeur du Riale (2003) 52 min[3]
  • Théâtre et Lycée, rencontre(s) (2002) 50 min[4]
  • Urbs et Civitas (1998) 52 min[5]
  • Place du pont, vidéo couleur, 1997, 26 min
  • À la recherche de F. comme Mouna (1997) 38 min[6]
  • Préparatif pour jeux de guerre (1995) 52 min[7]
  • Le Plomb, l'encre, la liberté (1995) 52 min[8]
  • Stanislas Rodanski, enquête sur un tueur d'images (1993) 53 min
  • Le Passant, Walter Benjamin (1994)(co-auteur Vincent Bady) 53 min[9]

Fictions, essais cinématographiquesModifier

  • L'incident a eu lieu dans le bar (co-réalisation Jean Stern), 16mm couleur, 1976
  • Vers Marine, avec Danièle Shirmann, Alain Françon, André Marcon, vidéo broadcast couleur,  80 min (1983)
  • Delle 16mm N&Bl, (1984)
  • Les Décarquilleurs (1990), 35mm couleur, 35 min[10]
  • Horizon perdu (1980), 16mm N&bl, 40 min essais cinématographique avec Stanislas Rodanski (co-auteur Bernard Cadoux) [11]
  • Pour Louis de Funès, d'après Valère Novarina, avec André Marcon, vidéo couleur, 1988. Cargo production, INA, La Sept-Arte
  •  Les photos de mes cinq albums à mes frais quoique nimbées de couleurs vives , 35mm couleur, 10 min - 1996

Installations vidéo et dispositifs trans-médiaModifier

  • "La musique des sphères" Frac Midi Pyrénées, Le Consortium Dijon, Arts Santa Mònica, Barcelona
  • "HP 2E" , 16mm couleur, École d'art de Saint Étienne, Chapelle Saint Jean de Dieu Lyon - 2012
  • "Images Humaines" Installation vidéo, Théâtre National de la Colline, Paris 2006.
  • "Hors la ligne blanche", Musée des Moulages, Lyon, Festival Les Inattendus 2008, Espace Corbignot Lissieu 2006

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées cv
  2. « Voyage à Bagassi », sur film-documentaire.fr (consulté le 10 février 2013).
  3. « La Rumeur du Riale », sur film-documentaire.fr (consulté le 10 février 2013).
  4. « Théâtre et Lycée, rencontre(s) », sur film-documentaire.fr (consulté le 10 février 2013).
  5. « Urbs et Civitas », sur film-documentaire.fr (consulté le 10 février 2013).
  6. « A la recherche de F. comme Mouna », sur film-documentaire.fr (consulté le 10 février 2013).
  7. « Préparatifs pour jeux de guerre », sur film-documentaire.fr (consulté le 10 février 2013).
  8. « Le Plomb, l'encre, la liberté », sur film-documentaire.fr (consulté le 10 février 2013).
  9. « Le Passant : Walter Benjamin », sur film-documentaire.fr (consulté le 10 février 2013).
  10. « Les décarquilleurs », sur le-court.com (consulté le 10 février 2013).
  11. « Horizon perdu », sur le-court.com (consulté le 10 février 2013).