Ouvrir le menu principal

Jean-Michel Chesné

peintre français
Jean-Michel Chesné
Jean-Michel Chesné dans son jardin.jpg
Jean-Michel Chesné dans son jardin en 2015. Photo de Francis David
Naissance
Nationalité
Activité

Jean-Michel Chesné, né à Paris en 1959, vit et travaille à Malakoff (Hauts-de-Seine). Autodidacte, il est tout à la fois graphiste, peintre, sculpteur, mosaïste. Il exerce ces diverses activités depuis le début des années 1980.

BiographieModifier

 
La grotte de Jean-Michel Chesné dans son jardin à Malakoff, Hauts de Seine, près de Paris
 
Palais Idéal du Facteur Cheval à Hauterives dans la Drôme

Enfant de Clamart, Jean-Michel Chesné eut sa première révélation artistique lors de l'exposition "Hommage à Georges Braque" au Centre Georges Pompidou en 1982. Plus tard en 1992, sa visite à Le Palais Idéal du Facteur Cheval[1] à Hauterives dans le département de la Drôme sera un nouveau choc. C'est de cette expérience qu'est née sa passion et son goût pour l'art brut et qui orientera son travail de manière radicale. C'est en 1997 après avoir fait la découverte d'autres environnements dits singuliers ou spontanés (voir à ce sujet les livres de Gilles Ehrmann, Claude et Clovis Prévost, Bruno Montpied, Francis David et bien d'autres[2],[3],[4],[5]), qu'il décide de construire sa grotte dans le jardin de la petite copropriété qu'il habite à Malakoff depuis 30 ans. L'œuvre achevée, il entreprend de couvrir les murs de la cour et du jardin de mosaïques utilisant la technique dite Picassiette[6] (utilisation de vaisselle cassée, miroirs, coquillages, bijoux, verres colorés et autres matériaux de récupération). Ainsi donne-t-il libre cours à son imaginaire en faisant cohabiter sur ces murs toute une famille d'animaux fantasmagoriques et de chimères.

Beaucoup d'environnements de ce type disparaissent après le départ de leur créateur. À ce titre, Jean Michel Chesné s'inquiète déjà du devenir de son jardin, d'autant qu'un projet de rénovation de son quartier à Malakoff est en cours et que sa copropriété pourrait être menacée. De très nombreuses personnes en lien avec l'art singulier, l'art brut, se sont manifestées et lui ont apporté leur soutien pour la sauvegarde de ce lieu. Répertorié dans la brochure "Itinéraire d'Art singulier en France" (édité par le site du Palais Idéal du facteur Cheval) cet endroit est ouvert au public sur rendez-vous.

 
Grande impératrice : dessin-dentelle de Jean-Michel Chesné

En ce qui concerne ses productions graphiques et plastiques, Jean-Michel Chesné fonctionne par séries afin d’exploiter au maximum ses nouvelles idées et passer ensuite à autre chose. C’est ainsi que l’on peut voir dans l’ensemble de son œuvre des dessins anthropomorphes à l’encre ou à la craie, des fantaisies colorées aux crayons de couleur, mais aussi des têtes en céramique ou des sculptures en plastique fondu. Un grand écart entre les thèmes et les techniques qu’il assume pleinement tout en conservant un style très personnel[Selon qui ?]. Son principal moteur étant l’imaginaire[réf. nécessaire]. Depuis 2008 son travail a pris une tournure particulière[évasif] ; il produit des dessins à l'encre blanche qu’il appelle lui-même «Dessin-dentelles». On y découvre des animaux et des êtres hybrides issus d'un imaginaire fantastique, des silhouettes d’où émanent une vibration, une tension dynamique entre le noir et le blanc ; le contour très découpé, sinueux en même temps, montre des personnages totémiques complexes parfois en mouvement dont l’intérieur organique ne contrarie pas la grâce de l'ensemble. Il développe ainsi un univers alliant le païen et le sacré[non neutre] dans lequel évolue tout un peuple fantasmagorique de créatures inquiétantes et séduisantes à la fois.

Impliqué et actif dans le monde de l’art brut, il écrit de façon occasionnelle dans des revues consacrées à cette forme d’art : Gazogène[7], Raw Vision[8], Zon’Art, Création Franche[9], etc.

Au-delà de son intérêt pour l'art brut, l'art singulier et le folk art américain[10] (art populaire), Il possède une importante collection de cartes postales anciennes consacrées aux productions brutes, à l'architecture marginale et autres environnements insolites. Cette collection a notamment fait l'objet d'expositions : O.M.G. (Oh my god) présentée à Liège en 2015 au MADmusée (Musée de l'Art Différencié)[11] et "Architecture" présentée en 2016 à la Collection de l'art brut de Lausanne[12].

Plusieurs numéros de la revue Gazogène sont consacrés à cette collection de cartes postales (voir Bibliographie)

Il est aussi un acteur très actif dans le domaine de l'Art postal[13] (aussi appelé Art posté, Mail art). Il a une correspondance suivie avec de nombreux artistes parmi lesquels, Michel Julliard, Alain Pauzié, Alain Arnéodo et bien d'autres.

Expositions personnellesModifier

2012

  • Galerie Médiathèque à Malakoff

2013

  • Galerie TOTEM à Dinard

2014

  • Galerie TOTEM à Dinard
  • Centre d'art des Renaudières à Carquefou du 15 mars au 13 avril 2014

2015

  • Jean-Michel Chesné "Bestiaire et mythologie" au cabinet d'image à Draguignan du 20 avril au 23 mai 2015

Expositions collectivesModifier

2016

  • Art Posté : Manoir des Renaudières à Carquefou du 27 février au 27 mars 2016

2015

  • "Folles dentelles" à L'Ecu de France à Viroflay du 12 février au 22 mars 2015
  • 6e Biennale d'Art Hors les normes à Lyon du 3 au 18 octobre 2015[14]
  • Le Grand Baz’Art : festival international d’art marginal à Gisors[15] 4 et 5 juillet 2015
  • Des Mondes merveilleux à Guyancourt du 14 octobre au 6 décembre 2015
  • Galerie de la Halle Saint-Pierre / Les Arts buissonniers à Paris du 25 juin au 31 juillet 2015
  • Musée des Arts Buisonniers à St Sever du Moustier[16]

2014

  • Mycelium, Génie savant - Génie brut[17] "Carte blanche à Laurent Danchin[18] qui présente 25 artistes" à l'Abbaye d'Auberive, Centre d'art contemporain de Haute-Marne du 8 juin au 28 septembre 2014.
  • Les Mondes singuliers à Marciac, Espace Eqart [19]
  • Galerie Polysémie à Marseille

2013

2012

  • Exposition Outsiders (3e édition) à la Chapelle Marmontel de Mauriac (Cantal) du 14 juillet au 16 août
  • Art et Déchirure à Rouen[21]
  • Festival international d'Art singulier à Aubagne[22]

2011

  • Outsider Art Fair à New York (États-Unis)[23]
  • Creative Growth Art Center à Oakland[Lequel ?] (États-Unis)[24]
  • Exposition Outsiders (2e édition) à la Chapelle Marmontel de Mauriac (Cantal), du 15 juillet au 24 août 2011
  • 4e Biennale d'Art Hors les normes à Lyon
  • Festival d'art singulier à Falicon, 2010
  • Exposition Outsiders (1re édition) à la Chapelle Marmontel de Mauriac (Cantal) du 7 août au 5 septembre 2010
  • Musée des arts buisonniers à Saint-Sever-du-Moustier
  • Hang'art à Saffré[25]
  • "French Touch(e)", Galerie Impaire à Paris du 25 février au 4 avril 2010

BibliographieModifier

Articles de revues spécialiséesModifier

  • "N'oubliez pas l'artiste..." Gazogène hors-série 2008 réalisé par Jean-François Maurice et Jean-Michel Chesné
  • "L"Internationale des rocailleurs" Gazogène n° 27 réalisé par Jean-François Maurice et Jean-Michel Chesné
  • "les Inspirés en soutane : art religieux, art populaire, les sources occultées de l'Art Brut" Gazogène n° 31 réalisé par Jean-François Maurice et Jean-Michel Chesné
  • "Les Rocailleurs du rêve" Gazogène n° 24 réalisé par Jean-François Maurice et Jean-Michel Chesné
  • "American folk art : la face cachée de l'art américain" Gazogène n° 35 , 53 pages, écrit et réalisé par Jean-Michel Chesné
  • "Joseph Kurhajec, le chineur d'images" texte de Jean-Michel Chesné dans le n° 32 de la Création Franche p. 28-32
  • "Lost in time" dans Raw Vision n° 61, 2007 p. 48-55.

Articles de catalogues d'expositionModifier

  • "Marie Espalieu, à la croisée des chemins" p. 72-75 texte de Jean-Michel Chesné dans "Des jardins imaginaires au jardin habité, des créateurs au fil des saisons" catalogue de l'exposition-hommage à Caroline Bourbonnais sous la direction de Déborah Couette. Ouvrage édité par le musée de La Fabuloserie.
  • "Ghyslaine et Sylvain Staêlens : 10 ans de création", ouvrage publié à compte d'auteur ; article de Jean-Michel Chesné p. 27-31 (en français) - p. 32-37 (en anglais), mars 2015.
  • "Le Folk Art américain", article de Jean-Michel Chesné, p.32-39 et "American Folk Art, la face cachée de l'art américain" entretien de Déborah Couette avec Jean-Michel Chesné, p.146-150. Catalogue de la cinquième Biennale Hors-les-Normes de Lyon, 2013.
  • Témoignage p. 53 du catalogue[26] de l'exposition Chomo à la Halle St Pierre, 2013
  • "Momies, parcours iconographique" ouvrage réalisé par Eric Gougelin et Jean-Michel Chesné, 211 p., 2008, publié à compte d'auteur.

Articles à propos de Jean-Michel ChesnéModifier

  • Catalogue[27] de l'exposition "Mycelium, génie savant, génie brut" à l'Abbaye d'Auberives (52160) Texte de Laurent Danchin, p. 30-35, 2015.
  • "De Hauterives à Malakoff : le parcours singulier de Jean-Michel Chesné collectionneur, créateur". Article de Denis Lavaud dans Gazogène n° 22, p.43-44, 2001.
  • "Naissance d'une passion ou l'itinéraire de Jean-Michel Chesné" texte de Denis Lavaud dans Zon'art n°3, été 2000.
  • "Le parcours passion de Jean-Michel Chesné, collectionneur-créateur" Article de Denis Lavaud dans la revue Création Franche, n° 31, pages 34-36, septembre 2009.

Autre documentModifier

  • Documentaire "L'invention rustique, genèse de la création sauvage" réalisé par J.-M. Chesné et projeté à la Halle St Pierre dans le cadre des 20 ans de la revue Gazogène en 2011, 29 minutes.

RéférencesModifier

  1. « Palais Idéal du Facteur Cheval - Palais Idéal du Facteur Cheval », sur www.facteurcheval.com (consulté le 21 mars 2016)
  2. Ehrmann, Gilles, Les Inspirés et leurs demeures, Le Temps, , 65 p.
  3. Prévost, Clovis et Claude Prévost, Les Bâtisseurs de l'Imaginaire, Jarville, Editions de l'Est,
  4. Bruno Montpied, Eloge des jardins anarchiques, Éditions de l’Insomniaque, , 220 pages et 250 photos p. (ISBN 2915694486)
  5. Francis David, Guide De L'art Insolite Tome 1 - Nord-Pas-De-Calais, Picardie, Paris, Herscher, , 93 p. (ISBN 2-7335-0068-6)
  6. « Chartres: Maison Picassiette », sur www.chartres.fr (consulté le 21 mars 2016)
  7. Revue Gazogène
  8. « Welcome to Raw Vision Magazine | Raw Vision Magazine », sur rawvision.com (consulté le 21 mars 2016)
  9. « Musée de la Création Franche », sur Site officiel du musée
  10. « Collection | American Folk Art Museum », sur collection.folkartmuseum.org (consulté le 24 mars 2016)
  11. « Le MadMusée », sur site du musée
  12. « Collection de l'Art Brut, Lausanne », sur site du musée
  13. « Le Mail Art l'art postal », sur www.ladressemuseedelaposte.fr (consulté le 16 mars 2016)
  14. « BHN 2015 | La Biennale Hors Norme », sur www.art-horslesnormes.org (consulté le 17 mars 2016)
  15. « Grand Baz'art - festival d'art singulier », sur www.grand-baz-art.fr (consulté le 28 mars 2016)
  16. « Le Musée des Arts Buissonniers - La Construction Insolite - SaintSever du Moustier - Association Les Nouveaux Troubadours - Art Brut et Singulier », sur www.arts-buissonniers.com (consulté le 28 mars 2016)
  17. « Mycélium, génie savant – génie brut – Abbaye d'Auberive », sur abbaye-auberive.com (consulté le 16 mars 2016)
  18. « mycelium-fr.com », sur www.mycelium-fr.com (consulté le 24 mars 2016)
  19. « Les Mondes Singuliers - Espace Eqart - Galerie d'art », sur www.eqart.fr (consulté le 17 mars 2016)
  20. « ---PULS'ART - LE MANS--- », sur www.pulsart-lemans.com (consulté le 17 mars 2016)
  21. « Le Festival 2016 - Festival Art et Déchirure 2016 », sur Festival Art et Déchirure 2016 (consulté le 17 mars 2016)
  22. « Site du Festival international d'art singulier en pays d'Aubagne (Provence – France) | Biennale d'art singulier – 13e édition du 16 octobre au 6 novembre 2015 — Roquevaire », sur www.festival-art-singulier.com (consulté le 17 mars 2016)
  23. « Outsider Art Fair », sur Outsider Art Fair (consulté le 17 mars 2016)
  24. « News | Creative Growth Art Center », sur creativegrowth.org (consulté le 17 mars 2016)
  25. Association ABBAC, « ART SINGULIER. Le HANG-ART, un espace d’exposition dédié à l’art singulier. », sur www.hang-art.fr (consulté le 17 mars 2016)
  26. Laurent Danchin et Martine Lusardy, Chomo, Paris, Editions de la Halle St Pierre, , 64 p.
  27. Laurent Danchin, Mycelium : génie savant, génie brut : catalogue d'exposition au Centre d'art contemporain de l'abbaye d'Auberive du 8 juin au 28 septembre 2014, Auberive, Abbaye d'Auberive, , 159 p. (ISBN 978-2-918160-11-3)

Voir aussiModifier