Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delizée.
Jean-Marc Delizée
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Député
Province de Namur
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Université libre de Bruxelles (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Parti politique

Jean-Marc V.J. Delizée, né le à Oignies (Viroinval), est un homme politique belge, membre du PS.

Il est régent en langues germaniques et licencié en sciences politiques et relations internationales de l’Université libre de Bruxelles.

Sommaire

BiographieModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Militant depuis l'âge de 16 ans (en 1975)[1], il a commencé par le Mouvement des jeunes socialistes. Il s'est aussi impliqué dans la vie associative locale.[Quoi ?]

Premier travail professionnel en 1984 : Collaborateur de Philippe Moureaux (Ministre-Président de l'Exécutif de la Communauté française à l'époque).

Ensuite, il travaille pendant quatre années à l'Office de Promotion du Tourisme.

En 1992, conseiller pour le Tourisme de Bernard Anselme, à l'époque Ministre-Président de l'Exécutif de la Communauté française.

En juin 1993, il devient Député fédéral de la Province de Namur à la Chambre des Représentants. Il sera réélu au Parlement en 1995, 1999, 2003, 2007, 2010 et 2014.

Pendant ces années, il s'est investi dans différentes commissions : Affaires sociales, Santé publique, Infrastructure, Droit commercial, Économie.

Un sujet délicat qui lui tient particulièrement à cœur est la Palestine, il participe à l'intergroupe parlementaire sur ce sujet, l'UIP, section bilatérale Belgique / Palestine. Il mènera plusieurs missions au Liban et présidera une rencontre parlementaire en janvier 2007.

Son travail parlementaire s'est concrétisé dans une série de propositions de loi qu'il a déposées, en tant qu'auteur ou coauteur, concernant, entre autres, l'augmentation des pensions, les droits des volontaires, la lutte contre les pièges à l'emploi ou encore la mise en place d'un service citoyen en Belgique et la prévention du surendettement des agriculteurs.

Jusqu'en avril 2008, il était Président de la Commission des Affaires sociales. Il a quitté la Maison des Parlementaires pour devenir Secrétaire d'État à la Lutte contre la Pauvreté, l'espace de 15 mois dans le Gouvernement Leterme.

Ensuite, du 17 juillet 2009 au 5 décembre 2011, il a occupé le poste de Secrétaire d'État aux Affaires sociales, chargé des Personnes handicapées au sein des Gouvernements Van Rompuy et Leterme II.

Depuis, il a retrouvé la Maison des Parlementaires en tant que Député fédéral à la Chambre des Représentants de Belgique. Depuis 2014, Jean-Marc Delizée préside la Commission de l'Économie, Politique Scientifique, Éducation, Institutions Scientifiques et Culturelles Nationales, Classes Moyennes et Agriculture de la Chambre.

Il s'y est intéressé notamment au statut social des indépendants et a obtenu en tant que coauteur le vote d'une proposition de loi du PS visant à supprimer ou réduire les jours de carence pour les travailleurs indépendants (jours d'attente avant le paiement d’indemnités d'incapacité de travail).

Il a aussi proposé et/ou soutenu d'autres propositions de loi du PS en faveur des indépendants ou pour la protection des consommateurs. Retenons en particulier sa volonté de lutter contre l'obsolescence programmée.

Il s'intéresse aussi activement à la politique scientifique (cfr son soutien indéfectible au projet de "Magnetic Valley" de l'IRM à Dourbes-sur-Viroin) et aux activités des institutions culturelles fédérales (BOZAR, Orchestre National de Blegique, et Théâtre Royal de la Monnaie).

Parallèlement à son travail parlementaire, Jean-Marc Delizée s'investit, depuis toujours, pour le développement de sa commune, Viroinval.

C'est ainsi qu'en tant que fondateur et Président du "Groupement touristique de Viroinval" (1987-1997), il ambitionne très tôt de promouvoir "Treignes, village des musées" (regroupant les musées du Chemin de fer à vapeur de Treignes, le Malgré-tout, l’Écomusée du Viroin, etc.).

En juin 1995, la désignation de Oignies-en-Thiérache comme Centre géographique de l'Europe des Quinze constitue à ses yeux un atout supplémentaire à valoriser. Pendant 10 ans, il multiplie les initiatives politiques, culturelles et touristiques autour de ce thème: Conférences sur l'Union Européenne, Traité d'Amsterdam, Monnaie Unique, concours de sculptures, lutte contre le racisme, Euro-fêtes...).

Très actif sur le plan local, il s'implique dans différentes associations en lien avec le tourisme (Office du Tourisme de Viroinval, Maison Régionale du Tourisme des Eaux-Vives...), la culture (Centre Culturel régional Action Sud à Nismes...), l'éducation permanente ("Présence et Action culturelles" de Dinant-Philippeville - PAC...), les domaines de l'action sociale et de la santé; et le secteur audiovisuel. En 1998, il est à la base de la couverture des sept communes de l'arrondissement de Philippeville par la télévision communautaire namuroise Canal C. Pendant dix ans, il préside l'asbl Télésud à cet effet.

Désireux de trouver une alternative au chômage qui frappe durement la Région de l'Entre-Sambre-et-Meuse, il cofondera, en 1993, l'ASBL Carrefour et, en 2002, le Centre de Formation de Treignes (CFT), deux Centres d'Insertion SocioProfessionnelle (CISP) organisant des formations à destination de demandeurs d'emploi faiblement qualifiés.

En mars 2017, il est choisi par ses collègues Échevins du Tourisme pour présider la nouvelle asbl "Maison du Tourisme du Pays des Lacs" issue de la fusion de trois anciennes Maison du Tourisme (Eaux-vives, Botte du Hainaut et Val de Sambre-Thudinie) qui regroupe 19 communes autour des Lacs de l'Eau d'Heure.

Pour l'anecdote, il a été fait Citoyen d'honneur de la Ville de Liège pour sa participation active en faveur de la candidature de Liège pour la Foire internationale à Liège en 2015.

Fonctions politiquesModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
  • Depuis le 10 juin 1993 : Député fédéral (réélu lors des élections législatives de 1995, 1999, 2003, 2007, 2010 et 2014)[2]
    • Juillet 2004 à janvier 2008 : Premier vice-président de la Chambre des Représentants de Belgique
    • Janvier 2008 à avril 2008 : Président de le Commission des Affaires sociales à la Chambre des Représentants de Belgique
    • Juin 2013 à juin 2014 : Vice-président de la Chambre des Représentants de Belgique
    • Septembre 2014 : Président de la Commission de l'Économie à la Chambre des Représentants de Belgique
  • Membre du Conseil Régional Wallon (juin 1993 à mai 1995)
  • Du 20 avril 2008 au 16 juillet 2009 : Secrétaire d'État à la Lutte contre la Pauvreté (Gouvernements Leterme Ier et Van Rompuy)[3]
  • Du 17 juillet 2009 au 06 décembre 2011 : Secrétaire d'État aux Affaires Sociales, chargé des personnes handicapées (Gouvernements Van Rompuy et Leterme II)
  • Depuis 1994 : Conseiller communal à Viroinval[4]
    • 1995 à 2000 : Échevin de Viroinval chargé des travaux et du logement
    • Janvier 2001 à mars 2004 : Bourgmestre de Viroinval
    • Mars 2004 à décembre 2006 : Conseiller communal à Viroinval
    • Décembre 2006 à avril 2008 : Premier échevin de Viroinval (emploi, formation, état-civil et population)
    • Décembre 2011 à novembre 2012 : Premier échevin de Viroinval (enseignement, culture, population, état-civil, économie, et affaires agricoles, relations et coopération internationales)
    • Décembre 2012 à novembre 2013 : Premier Échevin de Viroinval (affaires économiques, culture, sports, tourisme, population et état-civil)
    • Décembre 2013 à octobre 2014 : Bourmestre f.f. de Viroinval
    • Novembre 2014 : Bourgmestre de Viroinval
    • Depuis décembre 2018, Conseiller Communal de Viroinval

PublicationsModifier

  • "Au-delà des frontières", Couleur livres, février 2012
  • "Le Patrimoine à Viroinval", Institut du Patrimoine wallon, octobre 2012 (co-auteur)
  • "Le volontariat dans une ASBL", Infor@ssociations, février 2014 (co-auteur)

Notes et référencesModifier

  1. « www.delizee.eu », sur www.delizee.be (consulté le 1er mars 2019)
  2. « La Chambre des représentants de Belgique », sur www.lachambre.be (consulté le 1er mars 2019)
  3. « Nouveau gouvernement fédéral | Fedweb », sur fedweb.belgium.be (consulté le 1er mars 2019)
  4. « Jean-Marc DELIZÉE (POUR): Conseiller communal à Viroinval - Fiches communales de l'UVCW », sur www.uvcw.be (consulté le 1er mars 2019)

Liens externesModifier