Ouvrir le menu principal

Jean-Mandé Sigogne

abbé, missionnaire auprès des Acadiens
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sigogne (homonymie).
Jean-Mandé Sigogne
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion

Jean-Mandé Sigogne (1763-1844) est un prêtre catholique canadien connu pour ses activités missionnaires auprès des Acadiens de la Nouvelle-Écosse.

BiographieModifier

Né à Beaulieu-lès-Loches en France, il quitta son pays suite à la tourmente révolutionnaire. Il parvint en Angleterre avant d'émigrer vers les colonies britanniques du Canada.

Esprit gallican, il faisait preuve d'une ferveur remarquable. Il était sous les juridictions des évêques Joseph-Octave Plessis et Pierre Denaut. Il a aussi servi en tant que juge de paix.

Sigogne a parcouru les localités de Pubnico, Meteghan, Plympton, Digby, Bear River et Corberrie pour y fonder des paroisses. Il œuvra dans cette région pendant 45 ans.

Décédé en 1844, il fut aussitôt reconnu pour avoir redonné vie à la communauté catholique néo-écossaise. Le père Guy-Marie Oury a écrit en 1975 un article traitant de Sigogne. Gérald Boudreau a écrit plusieurs livres et articles au sujet de ce missionnaire.

Un monument a été érigé en son honneur à Clare.

RéférencesModifier

  • Gérald C. Boudreau', Le père Sigogne et les Acadiens du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, monographie publiée par les Éditions Bellarmin, St-Laurent (Québec), mai 1992, 230 p. [1]
  • Alexandre Braud, « Les Acadiens de la baie Sainte-Marie », Revue du Saint-Cœur de Marie, (Abbeville, France), 1898, pp. 90–93, 144–146, 173–176, 276–279, 336–339.