Ouvrir le menu principal

Jean-Louis Triaud

vigneron français et ancien président des Girondins de Bordeaux (1996-2017)
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Jean-Louis Triaud (historien).
Jean-Louis Triaud
Jean-Louis Triaud (cropped).jpg
Jean-Louis Triaud en 2012
Fonction
Président
Girondins de Bordeaux
-
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Jean-Louis Triaud (né le 22 novembre 1949 à Bordeaux) a été le président du club de football des Girondins de Bordeaux (Ligue 1) de 1996 à 2017.

BiographieModifier

Il décide en 1999 après le titre de champion de France que M6 est le meilleur repreneur pour le club. Ce choix reste encore très discuté par ceux qui jugent que cet actionnaire majoritaire ne porte pas assez d'intérêt économique et sportif au club. À ces attaques, il répond qu'il n'est pas non plus satisfait par les résultats du club. Il a ajouté qu'il manquait des joueurs d'expérience.

La politique de Jean-Louis Triaud depuis 2003 est de faire confiance aux jeunes du centre de formation d'où de nombreux talents sont sortis, tels que Chamakh, Mavuba ou encore Planus... Ses opposants disent que ces jeunes talents ont besoin d'être encadré par des joueurs plus expérimentés.

Fin 2005, il demande donc à son actionnaire une enveloppe financière permettant d'acheter ses joueurs d'expérience, ce qui se solde par le remaniement suivant : Chamakh est intransférable, Pavon qui a eu des problèmes de santé est remplacé par Ricardo, Smicer est engagé (joueur gratuit en fin de contrat), Bruno Cheyrou est engagé (joueur prêté par Liverpool FC avec option d'achat), Rool sera laissé libre, Kapsis aussi, Meriem vendu en dessous de sa valeur marchande d'après les critiques, idem pour Riera.

Jean-Louis Triaud, gendre d'Henri Martin[1], est aussi le gérant du Château Gloria et Château Saint-Pierre à Saint-Julien-Beychevelle[2].

Jean-Louis Triaud apparaît favorable à la construction d'une nouvelle enceinte pour les Girondins, à la suite de l'annonce du maire de Bordeaux Alain Juppé lui aussi favorable. Pour le président du club, il souhaite un stade moderne qui puisse accueillir un public plus large que celui du stade Chaban-Delmas. Il cite le stade du club de foot néerlandais Vitesse Arnhem comme exemple[3].

Fin 2009, Jean Louis Triaud est élu "dirigeant de l'année" par le bi-hebdomadaire France Football. Sous sa présidence, les Girondins de Bordeaux ont gagné deux titres de Champion de France, en 1999 et 2009, trois coupes de la Ligue (2002, 2007 et 2009), deux trophées des Champions (2008 et 2009), une Coupe Gambardella (2013) et une coupe de France (2013).

Notes et référencesModifier

  1. Fabrice Tassel, « Jean-Louis Triaud, terroir et terrain », Libération,‎
  2. César Compadre, « Le vigneron Triaud range ses sécateurs », Sud Ouest,‎
  3. « Triaud veut 42 000 places », Sud Ouest,‎